Se connecterS'abonner en ligne

Économie française, ne négligeons pas les bonnes nouvelles

Référence de l'article : MPF3354
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Véronique RICHES-FLORES,Riches Flores Research

L’emploi rebondit, en même temps que la croissance et l’investissement. Si le pari d’une baisse du chômage avant la fin de l’année 2013 n’a pas été gagné par le gouvernement français, celui d’une reprise de l’emploi aurait pu l’être. Au quatrième trimestre, l’emploi salarié a, en effet, augmenté de 14 700 postes, ce qui constitue la première hausse après quasiment neuf trimestres consécutifs de contraction. Que ce chiffre reste modeste est un fait, les détails des créations de postes par secteur et leur comparaison avec les enquêtes auprès des entreprises sont toutefois plus encourageants, notamment à la lecture des données du PIB du quatrième trimestre.

+ 34 700 emplois de services au quatrième trimestre

Ce chiffre confirme la tendance à l’amélioration suggérée par le léger frémissement des créations de postes du troisième trimestre dans les services (5 600 emplois avaient alors été créés). Au cours de l’année écoulée, la croissance de l’emploi tertiaire repasse ainsi en territoire légèrement positif (0,1 %), après sept trimestres consécutifs de contraction et des rythmes annuels de destruction voisins de 90 000 début 2013. Comme c’est assez systématiquement le cas en période de reprise, les emplois intérimaires constituent l’essentiel des nouveaux postes. À 23 900, ces derniers sont toutefois de moindre importance dans le total des créations d’emplois qu’au troisième trimestre (90 %).

Peut-on prendre ces chiffres pour argent comptant ?

Les périodes de retournement conjoncturel sont propices à l’incertitude et aux doutes sur la juste interprétation des tendances observées. Il y a cependant plusieurs raisons pour lesquelles nous sommes tentés de voir dans ces données l’amorce d’une amélioration durable.

  • la première vient des informations rassurantes émanant des enquêtes auprès des chefs d’entreprises sur leurs perspectives d’emploi, dont le niveau s’est singulièrement amélioré au second semestre dans chacun des grands secteurs des activités de services,
  • la seconde vient des données réelles d’activité que retracent les premières estimations de la croissance du PIB du quatrième trimestre. Ces dernières témoignent simultanément d’un...

Pour lire la suite de cette analyse, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

(Rédigé le 14 Février 2014)
Document mis en Annexe :
Articles similaires
L'intérim représente environ 50% de la...France : le mystère du taux d'épargne aussi...Médias français : le mode "Full...Les deux maux principaux de nos retraitesAviateurs du Mirage 2000 et pompiers de Paris :...Evolution du pouvoir d'achat : quel rôle...Pourquoi la France a-t-elle choisi « chômage et...L’opportunisme inaltérable de SégolèneBilan 2018 : quels ont été les députés les plus...Comparaison de l'évolution du pouvoir...« Vivent les taxes » chantent ceux qui en...Les classes moyennes et populaires victimes des...Crise en France : quelques éléments de réflexion...Evolution du pouvoir d’achat : ce sont les...Gilets Jaunes : "pouvoir d’achat" ?...Les Gilets Jaunes sont les victimes indirectes de...5 107 milliards€ : l'épargne financière...L'évolution du patrimoine net des Français...Retraites : TOUT ce qui se prépare et TOUT ce que...La radicalisation islamiste a-t-elle pénétrée les...Loi Pacte : il faut que tout change pour que rien...Pendant que la France s’endette, l’Allemagne et...Rémunérations : quels sont les couples...Commerce extérieur : la débâcle française...La pauvreté s'étend en FranceCapital et travail : sommes-nous vraiment...Macron est-il vraiment pro-business ?France : la dépense publique par habitant est...France : la dette publique au-dessus de 100%,...La doctrine Macron sur les revenus expliquée de A...Pourquoi la croissance française est inférieure à...Report ou transformation du prélèvement de...La plus grave erreur de Macron : il a cassé la...France : le pouvoir d'achat en forte baisseDepuis 2009, les sous-investissements en...Le chantier de la réduction des emplois publics...14 Juillet : attention quand même de ne pas...Constitution : les dangers d'une révision...Liens entre gros revenus et gros patrimoines:...Assemblée nationale : les frais de personnel les...Réforme des retraites : les gagnants et les...Financer les retraites ne suffira pas : il faut...« Economies publiques » et « industries de pointe...Budget de l'Etat : zéro progrès, la Cour des...Que penser du bilan 2017 de la Commission...Consignes données aux CRS le 1er mai : « S’il y a...La France, qui n'est plus une nation...Les PME et l’emploi : pourquoi tout reste à...Fake news de Tolbiac : l'hallucinante...Mai 68 : quel était le contexte économique à...La France est bien un pays socialiste : la preuve...Pour une réforme du droit de grève : la Loi doit...