Se connecterS'abonner en ligne

Dans une économie qui marche, qui crée de l’emploi? Deux graphiques percutants...

Référence de l'article : MPF6676
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Valérie PASCALE,Entrepreneurs pour la France,(24 Février 2018)

 

À la différence de la France, la ventilation des créations d’emplois par âge et par taille d’entreprise est considérée comme quelque chose de standard dans la démographie des entreprises aux États-Unis. Cela permet en effet de savoir où les emplois sont créés réellement et de bien cibler les efforts fiscaux en matière de création d’emplois.

Autrement dit, cela a permis aux États-Unis de se rendre compte qu’il leur faut beaucoup de jeunes entreprises, bien dotées en capitaux, qui puissent grossir à long terme. On est très éloigné de la démarche de l’Insee…

L’homologue américain de l’Insee, le Bureau Census, publie chaque année des tables de créations et destructions d’emplois aux États-Unis par âge et par taille d’entreprises. Ils tiennent ces précieuses séries depuis 1977, ce qui permet d’identifier quel type d’entreprises représente le plus fort potentiel en matière de création d’emplois.
 
À partir des tables du Bureau Census, nous pouvons observer que pour les entreprises qui ont plus d’un an d’existence, le solde entre les créations et les destructions d’emplois au cours d’une année connaît de très fortes fluctuations et reste principalement négatif, quelle que soit la taille des entreprises.
 
On voit sur le graphique ci-dessous que seules les entreprises nouvellement créées au cours d’une année peuvent en effet fournir un flux constant de nouveaux emplois. Cela permet d’assurer la création permanente de nouveaux emplois dans l’économie américaine.

Variation d’emplois en valeurs absolues aux États-Unis Période 1977-2014


Sources : Business Dynamics Statistics, Census Bureau ; méthodologie Kauffman Foundation, calculs Irdeme ; champ : total des emplois marchands hors services à la personne, production agricole et chemins de fer.
 
Dans une économie développée, même quand elle fonctionne bien, les entreprises déjà établies ne sont en général pas créatrices nettes d’emplois sur le long terme, quelle que soit leur taille. Elles assurent plutôt le renouvellement et le remplacement des emplois existants par la suppression des emplois dont elles n’ont plus besoin.

Ainsi, quand l’Insee explique dans sa dernière étude sur les entreprises de taille intermédiaire (entre 250 et 5.000 salariés) qu’elles sont les championnes de la création d’emplois, on peut se demander si cela ne constitue par une anomalie française, conséquence d’une économie trop rigide qui ne favorise pas suffisamment l’éclosion de nouvelles pépites.
 
Entre 2009 et 2015, les ETI ont créé 337.500 emplois. Sur la même période, les grands groupes ont un solde négatif de 80.700 emplois et les micro-entreprises affichent elles aussi un recul de 98.900 emplois en équivalent temps plein (ETP).
En effet, aux États-Unis, les ETI, et notamment celles qui ont plus d’un an d’existence, ne jouent pas un rôle important en matière de création d’emplois. En moyenne, elles assurent seulement 35% de toutes les créations nettes d’emplois aux États-Unis sur la dernière décennie.

Ainsi, ce sont les entreprises nouvellement créées au cours d’une année qui assurent la quasi-totalité des nouveaux emplois, et elles compensent chaque année les destructions d’emplois par des entreprises existantes.
Aux États-Unis, ce sont majoritairement les entreprises nouvelles, et non pas les ETI, qui assurent l’essentiel de la création d’emplois chaque année


Lecture : La création annuelle nette d’emplois est assurée par les start-up. Le solde entre les créations et les destructions
d’emplois par les ETI ne représente que 25% de toutes les créations.
Source : Bureau Census, calculs Irdeme.

 
L’Insee, quant à elle, continue de publier le nombre d’entreprises nouvelles créées sans salariés : elle dissimule ainsi le fait que la naissance « d’entreprises employeuses »  est extrêmement faible en France.

____________________________________________________________________________
Article reproduit avec l'autorisation de l'éditeur :
https://www.contrepoints.org/2018/02/22/310236-economie-marche-cree-de-lemploi 
 
(Mis en ligne le 24 Février 2018)


Articles similaires
Comparaison de l'évolution du pouvoir...« Vivent les taxes » chantent ceux qui en...Les classes moyennes et populaires victimes des...Crise en France : quelques éléments de réflexion...Evolution du pouvoir d’achat : ce sont les...Gilets Jaunes : "pouvoir d’achat" ?...Les Gilets Jaunes sont les victimes indirectes de...5 107 milliards€ : l'épargne financière...L'évolution du patrimoine net des Français...Retraites : TOUT ce qui se prépare et TOUT ce que...La radicalisation islamiste a-t-elle pénétrée les...Loi Pacte : il faut que tout change pour que rien...Pendant que la France s’endette, l’Allemagne et...Rémunérations : quels sont les couples...Commerce extérieur : la débâcle française...La pauvreté s'étend en FranceCapital et travail : sommes-nous vraiment...Macron est-il vraiment pro-business ?France : la dépense publique par habitant est...France : la dette publique au-dessus de 100%,...La doctrine Macron sur les revenus expliquée de A...Pourquoi la croissance française est inférieure à...Report ou transformation du prélèvement de...La plus grave erreur de Macron : il a cassé la...France : le pouvoir d'achat en forte baisseDepuis 2009, les sous-investissements en...Le chantier de la réduction des emplois publics...14 Juillet : attention quand même de ne pas...Constitution : les dangers d'une révision...Liens entre gros revenus et gros patrimoines:...Assemblée nationale : les frais de personnel les...Réforme des retraites : les gagnants et les...Financer les retraites ne suffira pas : il faut...« Economies publiques » et « industries de pointe...Budget de l'Etat : zéro progrès, la Cour des...Que penser du bilan 2017 de la Commission...Consignes données aux CRS le 1er mai : « S’il y a...La France, qui n'est plus une nation...Les PME et l’emploi : pourquoi tout reste à...Fake news de Tolbiac : l'hallucinante...Mai 68 : quel était le contexte économique à...La France est bien un pays socialiste : la preuve...Pour une réforme du droit de grève : la Loi doit...France : il faudrait mieux défendre la...Blocages des facs : l’ultra-gauche et LFI tentés...La cagnotte n'existe pas : les pertes sont...France : pourquoi l’économie est elle en panne ?...Ce que révèle la réforme de la SNCF sur les...Innovation : le principe de précaution inhibeFrance : dégradation brutale du solde des...La volonté de réforme de Macron peut-elle...Sur les 5,8 millions de salariés des groupes...