Se connecterS'abonner en ligne

Les Démocrates, plus quelques Républicains, feront tout pour que Trump ne finisse pas 2019

Référence de l'article : MPE7294
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par André ARCHIMBAUD,Consultant en stratégie,(5 Janvier 2019)


« En tant que sénateur, je dénoncerai toutes actions ou propos clivants, racistes, sexistes, anti-immigrants. » Ainsi parla, dès son premier jour d’école, le nouveau sénateur Mitt Romney. Oui, celui qui voulait être calife à la place du calife face à Obama en 2012, qui déclara ne plus jamais se présenter, mais qui revint en arrière en 2015 pour se faire stopper par Jeb Bush, puis qui voulut devenir le secrétaire d’État de Trump après l’avoir insulté dans un réquisitoire impitoyable digne des sujets de l’enquête du procureur Mueller.
 
Bref, c’est bien celui qui s’était fait moucher par Obama, lors d’un célèbre débat, pour avoir désigné la Russie comme l’ennemi numéro un des États-Unis.
 
Romney, avec l’appui des médias qui pourtant le vilipendèrent, s’adresse en fait aux élus républicains pour leur signaler qu’il est temps de se séparer de Trump tout de suite, pendant que les démocrates sont écartelés entre les « vénézuéliens » et les « davocrates ». Bref, pour le complexe militaro-techno-industriel, la Chambre démocrate devra servir d’idiote utile, lançant un chapelet de procédures de révocation jusqu’à ce que ce soit la bonne, grâce au prochain rapport du procureur Mueller et à ses alliés judiciaires du Southern District de New York (vers qui ce dernier a basculé les sujets « business » de droit commun – les pires – qui touchent Trump et sa famille).

Trump, ses enfants, ses ministres, ses fonctionnaires loyaux vont désormais faire l’objet d’un harcèlement parlementaire et judiciaire sans précédent et devront se mettre à nu devant de multiples accusateurs publics, du plus trivial embarras aux plus complexes suspicions ou dénonciations, en un méli-mélo de choses graves ou pas. Certains disent que le but serait de le faire démissionner en échange d’une carte « sortie de prison » pour ses enfants…

Le but est donc de produire de la fatigue : chez Trump, dans sa famille, et surtout chez les sénateurs républicains encore alliés à Trump. Est-ce que cela marchera ? À en juger par le raz de marée protestataire des élus républicains suite au Canossa médiatesque de Romney, il semble que le trumpisme tienne bon, pour l’instant.

Mais, déjà, les premiers craquements apparaissent chez Fox News, où les phéromones des #NeverTrump ne sont jamais très loin. Bon nombre de ces journalistes ou vacataires font partie intrinsèquement du marécage. Ils en vivent, en ont vécu, et surtout en vivront.
 
Et ce que veut le marécage de l’über-classe avide de remplacement électoral et de bas salaires, c’est l’ouverture des frontières (nom de code : « sécurité aux frontières »), l’accès à tout prix du marché chinois (en remplacement des marchés occidentaux usés jusqu’à la corde), la revassalisation de la Russie (d’immenses ressources minérales et fossiles réparties sur neuf fuseaux horaires) et l’utilisation de la Terre sainte comme laboratoire expérimental des futures guerres.

Trump ennuie l’über-classe avec son mur. Mais quand il se débarrasse, avec un tweet, de son ministre de la Guerre en déclarant sortir de la Syrie, et, pire encore, en insistant lourdement que la présence américaine en Afghanistan n’a plus guère de sens, il signe littéralement son arrêt de mort.

_____________________________________________________________________________
Article reproduit en licence CC BY NC SA avec l'autorisation de l'éditeur :
http://www.bvoltaire.fr/donc-trump-ne-devrait-pas-passer-lannee-2019/ 
 
(Mis en ligne le 5 Janvier  2019)
 

Articles similaires
Joe Biden pense pouvoir gagner face à Trump en...Pourquoi D. Trump doit obligatoirement signer un...Les USA proches d'un déficit budgétaire de...Pourquoi Trump a fait un "package" de...Démocrates, Républicains et Services secrets US...Le piège de la dette publique se referme...La campagne pour faire passer Trump pour...Trump, çà marche ! (sauf pour les déficits...USA : l'accélération des salaires...Les trois paramètres qui expliquent en partie la...USA : deux décisions de la Cour Suprême passées...La doctrine économique promue par Trump devient...Pourquoi les USA présentent la Russie comme...Trump et les taxes douanières : un éléphant dans...USA (1960-1980): naissance et crépuscule du...Donald Trump, président de l’investissement,...L’establishment américain se dispute comme des...Trump voulait quitter la Syrie, 3 événements...Trump lance tellement de leurres qu'il...Russiagate aux USA : quid du puissant Bill...USA : une croissance à 5,4% ?Trump : le sacre de DavosPourquoi les Démocrates se sont débrouillés pour...Trump a abandonné sa base et semble rouler pour...Pourquoi les Etats-Unis surmontent si facilement...Steve Bannon : Amérique d'abord, ou Business...Trump : supprimer la déductibilité des impôts...Fiscalité US new look : com-pé-ti-ti-vi-té !L'impeachment de Trump devient de plus en...Trump, un an après : serait-il en train de gagner...Avec son dernier livre, Hillary Clinton aide...La passionnante histoire du 4 Juillet...Si Trump était assassiné, faudra-t-il instruire...Impeachment ou démission forcée ?Après le limogeage du patron du FBI, Washington...Le revirement militariste de Trump : voici le...Changement de régime aux USA : George W. Trump...Aux USA, relever le plafond de la dette de 106% à...Cour Suprême des USA: sans doute la meilleure...Trump lutte contre un impeachment qui semble se...USA : que penser du choix de Neil Gorsuch pour la...Qui est le nouveau Secrétaire d'Etat...Trump avance ses pions très (trop?) vite....La Trump Tower est devenue la...Congrès américain: sanctions contre les partis...Les objectifs de cette phobie anti-russe...USA: McCain et Graham lancent leur campagne de...USA: un écart grandissant entre indicateurs de...Trump lutte contre un cartel militaire russophobe...Comment Donald Trump utilise efficacement les...Mitt Romney va-t-il remplacer Trump à la...Les sondeurs et les prévisionnistes sont-ils NULS...