Se connecterS'abonner en ligne

Marchés émergents : 50% du PIB mondial, mais seulement 15% de la capitalisation mondiale

Référence de l'article : IB1236
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Georges VERNERET,
Depuis 10 ans, la performance des marchés actions émergents est largement supérieure à celle des marchés développés. Sur 5 ans, ce n’est pas le cas. Lorsqu’on regarde de plus près la valorisation des actions émergentes, leur Price / Earnings ratio n’est pas si éloigné de celles des marchés développés. Pourquoi donc cette frénésie passée ? Car il s’est agit parfois d’une frénésie. Ne sachant pas quoi ni comment acheter, les investisseurs se sont souvent résignés à accéder à ces marchés à travers des ETF

320 mots.
Achetez cet article pour le lire en entier
3,33€ TTC
(soit 3,26€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne
Articles similaires
Incroyable : La France Insoumise demande la...La Ministre de la Justice promeut la magistrate...De l'influence des économistes sur les...Macron- Le Pen : en marche vers une France...Mondialisation : la digitalisation, ultime étape...Mélenchon et Macron : deux purs produits des...Patrimoine : les tortueuses explications...Alain de Benoist : " Le deuxième tour risque...Quand une ancienne ministre belge évoque les...Que penser du discours de Xi Jinping à Davos ?Une analyse du succès du populisme économiqueLe Front National est-il vraiment désuni ?La France ne peut plus attendre : il faut une...Paris outragé, Paris martyrisé et Paris… étouffé,...L’indépendance de la justice menacée par le...Fillon, Macron, FN, Mélenchon: les nouveaux...De l’insoutenable anticatholicisme de Caroline...Faut-il obligatoirement hurler en politique pour...République Française : hontectomie à tous les...Une campagne électorale à 500 millions d’euros ...Elections : la question du contrôle anti-dopage...Philanthropie, investissement Responsable, et...Mondialisation économique : le renard libre dans...La philanthropie : une « nouvelle frontière » ...Le bilan ministériel d'Emmanuel MACRON...Abondance de politiciens, pénurie d’hommes d’Etat...Socialisme et pénuries: la France commence par...Inondations et gestion des risques: pourquoi ne...Quel effet le SMIC a-t-il sur le chômage français...Les taux d’intérêt négatifs, l’Administration...Que sont devenus les 40 économistes qui ont...Le revenu universel : un piège grossier, tendu...La crise des migrants : un défi majeur pour les...Remaniement: un Vert, ça va, trois Verts, bonjour...Quelques pensées personnelles…Le retour de l’euro vers un taux de change plus...Une réforme constitutionnelle bien décevanteAdieu Madame Taubira !De la politisation à gauche de WikipediaComment Uber tuera la sécurité socialeFaut-il confier la fixation des bas salaires à un...Cette 6ème force répudiée par Michael PorterLa faute de Philip LANE, membre de la BCELes USA incitent l’Europe à provoquer...Le paquebot France face à l’iceberg FNContrer Daech au moyen d’un choc d’offre de...Attentats : la faute de François HollandeLe vélib à Paris : cela reste une fausse bonne...Petit catalogue d’escroqueries intellectuellesDe l’usage du mea culpa dans la stratégie de...Austérité : un mot souvent utilisé à tort et à...La quasi-mise sous tutelle de la Grèce : la...