Se connecterS'abonner en ligne

Macron comparé à de Gaulle : faut pas pousser quand même !

Référence de l'article : IP6455
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Michel PRADE,(13 Novembre 2017)



Ils osent tout. Ainsi, dans « L’Info du vrai » (la modestie n’est pas leur genre), émission de Canal+, jeudi 9 novembre, le thème était : « Tous gaullistes ». Sans sourciller, Yves Calvi laissa se développer l’idée que Macron incarnerait le…gaullisme !

Décidément, la c…ie n’a plus de limites, et notre ex-animateur de « C dans l’air » voit son vernis de journaliste de qualité se craqueler, pour laisser apparaître un homme inculte et peu inspiré. Pour parfaire la démonstration, Georges-Marc Benamou (producteur de cinéma et journaliste) va jusqu’à mettre dans le même panier les généraux putschistes d’Alger et Pierre de Villiers. Plus la ficelle est grosse, mieux ça marche….

De la même manière que si vous revêtez les habits d’un moine, vous ne le devenez pas, en se glissant dans les institutions de la Ve République, Macron ne se transforme pas en de Gaulle. Ne serait-ce que sur la question capitale de l’Europe, le fondateur de la Ve République n’aurait, sans aucun doute possible, jamais accepté la dissolution de la nation française dans cette techno-structure, ce « machin » qu’il combattait. Comparer Macron à de Gaulle revient donc à mettre sur un pied d’égalité, par exemple, Barack Obama et Nelson Mendela.

Le héros de la Seconde Guerre mondiale et le tombeur de l’apartheid ont l’épaisseur de personnes riches de leur histoire de résistant. Macron et Obama sont les scories d’un monde occidental décadent. Et puis, pour se moquer gentiment de ceux et celles qui osent tout, qui imagine Tante Yvonne en cougar, installée à la Boisserie ?
Ils osent tout, donc…

Ne tentent-ils pas de nous faire croire que d’aller se recueillir sur la tombe du Général est illégitime pour nos dirigeants politiques de droite ? Mais si de Gaulle n’était pas de droite, peut-on alors se poser la question si le pape François est catholique ? Et ceux qui ont fait Mai 68, sont-ils de gauche ?

Notre inénarrable Anne Hidalgo, qui ne peut ignorer Le Coup d’État permanent, brûlot anti-de Gaulle, écrit par le plus féroce des opposants au Général, en l’occurrence François Mitterrand, qu’elle admire et pour qui elle a voté en 1981, a pourtant fait le pèlerinage à Colombey. Pour l’occasion, elle s’assoit quelque peu sur le dur combat de ses compatriotes de naissance pour retrouver la démocratie et insulte, au passage, les républicains espagnols qui goûtèrent peu la rencontre de Gaulle-Franco du 8 juin 1970. Mais Paris vaut bien une « prière » sur la tombe du Libérateur.
Ils osent tout, disais-je…

Et Laurent Wauquiez, présenté par les médias comme faisant partie de la droite dure qui flirterait avec l’extrême droite ? Cet homme sera-t-il capable de rassembler son camp, questionnent ces bien-pensants ? Se posent-ils la même question au sujet de Christophe Castaner, qui va être nommé, par le fait du « prince » de l’Élysée, à la tête de LREM ?

L’information, dans notre pays, sombre dans la propagande en faveur de l’hôte de l’Élysée. Le débat démocratique en fait les frais. Nos journalistes des médias visibles font tout pour plaire au prince, s’unissent dans la médiocrité, quitte à tordre la réalité pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
Ils osent tout. Si j’ose dire…

________________________________________________________________________
Article reproduit en licence CC BY NC SA avec l'autorisation de l'éditeur :
http://www.bvoltaire.com/ils-osent-tout/?mc_cid=73c7bc9de6&mc_eid=e4617e9091 

(Mis en ligne le 13 Novembre 2017)
 

Articles similaires
Les âneries de SégolèneLe défi de Delphine Ernotte : comment faire...Au royaume des "astres morts"de la...Après s'être moqué de Sarkozy, François...Le scandale financier du LEVOTHYROXMélenchon : un marxiste-léniniste convaincuLa première université française classée.......Jacques ATTALI : le sens du comique ou du cynisme...Langue française saccagée: faut-il interdire à...Incroyable : La France Insoumise demande la...La Ministre de la Justice promeut la magistrate...De l'influence des économistes sur les...Macron- Le Pen : en marche vers une France...Mondialisation : la digitalisation, ultime étape...Mélenchon et Macron : deux purs produits des...Patrimoine : les tortueuses explications...Alain de Benoist : " Le deuxième tour risque...Quand une ancienne ministre belge évoque les...Que penser du discours de Xi Jinping à Davos ?Une analyse du succès du populisme économiqueLe Front National est-il vraiment désuni ?La France ne peut plus attendre : il faut une...Paris outragé, Paris martyrisé et Paris… étouffé,...L’indépendance de la justice menacée par le...Fillon, Macron, FN, Mélenchon: les nouveaux...De l’insoutenable anticatholicisme de Caroline...Faut-il obligatoirement hurler en politique pour...République Française : hontectomie à tous les...Une campagne électorale à 500 millions d’euros ...Elections : la question du contrôle anti-dopage...Philanthropie, investissement Responsable, et...Mondialisation économique : le renard libre dans...La philanthropie : une « nouvelle frontière » ...Le bilan ministériel d'Emmanuel MACRON...Abondance de politiciens, pénurie d’hommes d’Etat...Socialisme et pénuries: la France commence par...Inondations et gestion des risques: pourquoi ne...Quel effet le SMIC a-t-il sur le chômage français...Les taux d’intérêt négatifs, l’Administration...Que sont devenus les 40 économistes qui ont...Le revenu universel : un piège grossier, tendu...La crise des migrants : un défi majeur pour les...Remaniement: un Vert, ça va, trois Verts, bonjour...Quelques pensées personnelles…Le retour de l’euro vers un taux de change plus...Une réforme constitutionnelle bien décevanteAdieu Madame Taubira !De la politisation à gauche de WikipediaComment Uber tuera la sécurité socialeFaut-il confier la fixation des bas salaires à un...Cette 6ème force répudiée par Michael PorterLa faute de Philip LANE, membre de la BCE