Se connecterS'abonner en ligne

De l’insoutenable anticatholicisme de Caroline Fourest

Référence de l'article : IP5711
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Charles DEMASSIEUX (*),Maîtrise de lettres, Ecrivain, Auteur de "Une légende chrétienne",(21 Novembre 2016)

Dans le n° 1024 de l’hebdomadaire Marianne, paru le 11 Novembre, les catholiques en ont encore pris pour leur grade, sous la plume fielleuse de Caroline Fourest, pourfendeuse des familles hétérosexuelles – familles qui, souvenons-nous, font « des enfants tordus, très délinquants », selon ce porte-drapeau de la cause LGBT.

Son article, intitulé « “Ali Juppé” et saint Sarkozy », s’attaque ainsi à « l’extrême droite », aux « islamistes », à Sarkozy, à Trump et surtout aux « catholiques », dans un agglomérat informe de récriminations tous azimuts.

Cette pasionaria de la gauche transgenre raille donc ceux qui en appellent à ne pas voter pour Juppé à la primaire de la droite, apparentés quelques lignes plus loin à des trolls, et précisant tout de même : « Entendons-nous bien. Il y a beaucoup à dire sur les naïvetés d’Alain Juppé en matière de lutte contre l’intégrisme, catholique ou musulman».

À rebours de François Fillon, qui affirmait récemment que les catholiques, entre autres, ne menaçaient pas « l’unité nationale », le parallèle fait par Fourest, en plus d’être malhonnête, ne révélerait-il pas plutôt une rancœur tenace à l’encontre de ces cathos descendus dans la rue pour manifester leur opposition au mariage pour tous ?

Certes, la journaliste de petite vertu morale pointe à juste titre les connivences de Juppé avec l’imam de Bordeaux Tareq Oubrou, mais le poisson qu’elle veut hameçonner, c’est, à travers « saint Sarkozy […] qui a tant fait pour l’UOIF et qui menace sans doute le plus la laïcité », l’Église catholique, son leitmotiv obsessionnel. Fourest ne supporte définitivement pas l’idée d’un réveil de l’identité chrétienne.

Toujours à propos de Sarkozy, elle déclare avec véhémence : « Ne parlons pas de son fameux discours de chanoine au Latran, qui épouse totalement la vision revancharde de l’Église envers la séparation… Et place le curé au-dessus de l’instituteur. Une façon de tourner le dos à cent ans de combat pour l’école laïque».

Parce que l’enseignement hégémonique d’une certaine laïcité, écrasant toute dissidence, serait en danger ? Et quelle revanche vise l’Église, sinon celle de proposer une spiritualité nettement plus compatible avec la République qu’une suite de sourates meurtrières ? Car si le christianisme, à force d’attaques de toute part, disparaît, les hommes iront chercher la foi ailleurs, même la pire. Telle la nature, ces derniers ont horreur du vide, notamment spirituel, et cela remonte à des temps immémoriaux.

L’anticléricalisme expectorant de Caroline Fourest mélange volontairement les genres – sans mauvais jeu de mots ! – en plaçant insidieusement le péril islamique au même niveau que le catholicisme, avec une conclusion de sale gamine colérique : « En réalité, saint Sarkozy est à la laïcité ce que Donald Trump est à la grandeur de l’Amérique. Une farce qui tourne mal. Une imposture. »
Étant entendu que la voix des peuples est une imposture !
En attendant, les trolls vous saluent bien !

_____________________________________________________________________
Article reproduit en licence CC BY NC SA avec l'autorisation de l'éditeur :
http://www.bvoltaire.fr/charlesdemassieux/sainte-caroline-fourest-de-la-laicite,295097?mc_cid=1db2cbc9fd&mc_eid=e4617e9091 
 
_______________________________________________
(*) Lien vers sa page sur "Editions Hélène Jacob":

http://www.editionshj-store.com/collections/charles-demassieux

(Mis en ligne le 21 Novembre 2016)

 
Articles similaires
Emploi fictif, circulation, JO : avis de tempête...Les âneries de SégolèneLe défi de Delphine Ernotte : comment faire...Macron comparé à de Gaulle : faut pas pousser...Au royaume des "astres morts"de la...Après s'être moqué de Sarkozy, François...Le scandale financier du LEVOTHYROXMélenchon : un marxiste-léniniste convaincuLa première université française classée.......Jacques ATTALI : le sens du comique ou du cynisme...Langue française saccagée: faut-il interdire à...Incroyable : La France Insoumise demande la...La Ministre de la Justice promeut la magistrate...De l'influence des économistes sur les...Macron- Le Pen : en marche vers une France...Mondialisation : la digitalisation, ultime étape...Mélenchon et Macron : deux purs produits des...Patrimoine : les tortueuses explications...Alain de Benoist : " Le deuxième tour risque...Quand une ancienne ministre belge évoque les...Que penser du discours de Xi Jinping à Davos ?Une analyse du succès du populisme économiqueLe Front National est-il vraiment désuni ?La France ne peut plus attendre : il faut une...Paris outragé, Paris martyrisé et Paris… étouffé,...L’indépendance de la justice menacée par le...Fillon, Macron, FN, Mélenchon: les nouveaux...Faut-il obligatoirement hurler en politique pour...République Française : hontectomie à tous les...Une campagne électorale à 500 millions d’euros ...Elections : la question du contrôle anti-dopage...Philanthropie, investissement Responsable, et...Mondialisation économique : le renard libre dans...La philanthropie : une « nouvelle frontière » ...Le bilan ministériel d'Emmanuel MACRON...Abondance de politiciens, pénurie d’hommes d’Etat...Socialisme et pénuries: la France commence par...Inondations et gestion des risques: pourquoi ne...Quel effet le SMIC a-t-il sur le chômage français...Les taux d’intérêt négatifs, l’Administration...Que sont devenus les 40 économistes qui ont...Le revenu universel : un piège grossier, tendu...La crise des migrants : un défi majeur pour les...Remaniement: un Vert, ça va, trois Verts, bonjour...Quelques pensées personnelles…Le retour de l’euro vers un taux de change plus...Une réforme constitutionnelle bien décevanteAdieu Madame Taubira !De la politisation à gauche de WikipediaComment Uber tuera la sécurité socialeFaut-il confier la fixation des bas salaires à un...Cette 6ème force répudiée par Michael Porter