Se connecterS'abonner en ligne

L'IASB nous écrit

Référence de l'article : IN3034
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
L'IASB nous écrit

 Suite à l’article référencé IN3002 sur ce Site, intitulé Abandonner la culture du secret, seule solution pour l’A.N.C d’échapper au french bashingécrit par notre ami Jérôme Dumont, l’IASB nous écrit confraternellement pour apporter une correction et une précision complémentaire. En effet, un paragraphe situé au milieu de l’article énonçait :

« L’IASB n’a pas besoin de populariser ses positions et sa noria incessante de propositions de révision, norme après norme : il a le monopole de l’initiative et contraint tous les intervenants de la chaîne (administrations européennes, régulateurs mondiaux, confédérations du monde des entreprises, think tanks patronaux, fédérations d’experts-comptables, enseignants, etc.) à suivre son rythme, sur des textes roboratifs, en anglais exclusivement (les traductions ne viennent généralement que le jour où le débat est clos) et publiés sur un site dont la majeure part n’est accessible qu’aux abonnés payants ».

Or, il serait utile de préciser à tous les lecteurs de La Synthèse on line que :

  1. tous les textes finaux de normes et interprétations de l’IASB et de l’IFRIC paraissent également en Français au JOCE et sont libres d’accès,
  2. 2. les Appels à Commentaires (Discussion papers) et Exposes -sondages (ED) sont mis en ligne sur le site web de la Fondation IFRS et sont d’accès gratuit (certes, uniquement dans leur langue officielle d’élaboration qui est l’Anglais).

À titre d’exemple, voici le lien avec la page web où peut être trouvée gratuitement la publication sur le Cadre conceptuel :

http://www.ifrs.org/Current-Projects/IASB-Projects/Conceptual-Framework/Discussion-Paper-July-2013/Documents/Discussion-Paper-Conceptual-Framework-July-2013.pdf

Voilà qui est fait. Nous sommes ravis d’être lus à Londres, et en français. Toujours à la recherche de précisions complémentaires, ainsi que de commentaires de professionnels, nous publierons toujours les avis, opinions et commentaires de qualité, émanant de professionnels lisant nos rubriques et qui font progresser les débats en cours, et/ou qui apportent des sources de documentation, qu’elles soient officielles, ou non officielles, mais de qualité professionnelle, à l’ensemble de nos lecteurs, et ceci pour tout sujet suivi par La Synthèse on line.

En l’espèce, professionnels des normes IFRS, à vos plumes, ou plutôt, à vos claviers !

Pour l’équipe des rédacteurs professionnels de La Synthèse,

xlacaze@lasynthese.pro

(Mis en ligne le 9 novembre 2013)
Articles similaires
Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? Les...Lesprit s’empare des commissaires aux comptesLa France reprend sa place dans la dynamique des...Le point sur l'extension des Normes IFRSLes Normes IFRS : reflet d’une certaine...Faites le point, avec Philippe DANJOU, sur les...IFRS 15 : Tout ce que vous rêviez de savoir !!CICE : perseverare diabolicum« Un audit est un audit »Tout ce que vous aviez rêvé de savoir sur la...Simplifications comptables : on est loin du pacte...L’Autorité des normes comptables à l’âge de la...L’Union Européenne veut participer davantage à la...Le Rapport Maystadt remet en selle les...Abandonner la culture du secret, seule solution...Les effets inattendus du scandale comptable chez...Michel Barnier manifeste l’exaspération...Pierre Moscovici face aux experts-comptables :...La Professeure Frison-Roche lance une « fatwa »...L’AMF suscite l’émoi chez les commissaires aux...Deux commissaires aux comptes, sinon rienLa France fait de la résistance sur le projet de...La révision des 4ème et 7ème directives...