Se connecterS'abonner en ligne

83% des Français ne veulent pas que la France cède son siège permanent au Conseil de Sécurité à l'ONU

Référence de l'article : IL5737
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Daniel RICHECOURT,(3 Décembre 2016)
 

L’influence d’un pays dans le monde peut se mesurer au travers de multiples indicateurs :
 
1.  son poids économique, et notamment dans des secteurs clés,
2.  son rôle dans les organisations et traités internationaux,
3. sa capacité à signer de nouveaux accords politiques, économiques, sociétaux, en toute souveraineté,
4.  ses prises de position sur certains dossiers-clés, etc.
 
C’est pour cela qu’à l’approche de l’élection présidentielle de 2017, et alors que la politique étrangère constitue justement une compétence particulière du chef de l’État, l’Institut Choiseul a confié à Harris Interactive le soin d’interroger un échantillon de 1007 Français sur leur perception des relations internationales de la France (enquête menée du 25 au 27 octobre 2016).
 
Traditionnellement, la France reste identifiée comme l’une des « grandes puissances » du monde occidental depuis le lendemain de la seconde guerre mondiale, malgré un rôle économique en déclin par rapport à d’autres puissances émergentes.
 
Mais comment les Français perçoivent-ils aujourd’hui la place de la France ? Comment envisagent-ils son positionnement vis-à-vis de l’OTAN, de l’Union européenne ou encore de la Russie ?
 
C’est leur réponse à ce genre de questions qui rend fort intéressant la lecture des résultats de cette enquête.
 

Une forte majorité de Français d’accord sur 4 sujets-clés
 

Aussi, avant même de vous laisser prendre connaissance de l’intégralité de ces résultats, nous avons classé ci-dessous les 4 réponses où l’on rencontre la plus grande unanimité des Français :
 
1.  83% des Français estiment qu’il ne faut pas que la France cède son siège permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU à l’Union européenne (slide 16),
2.  79% souhaitent que l’Etat protège ses acteurs stratégiques et ses fleurons industriels contre des influences étrangères, en conservant ou en achetant des minorités de blocage (slide 8),
3.  74% estiment que le Traité transatlantique TAFTA est un instrument de domination des USA (et seulement 36% estiment que ce traité favoriserait des créations d’emplois en Europe (slide 13),
4. 65% des Français jugent que les mesures adoptées pour lutter contre le terrorisme sont insuffisantes (slide 9).
 
Une fois de plus, il se confirme ainsi que les Français ont collectivement davantage de bon sens qu’une partie de leurs élites dirigeantes.
 
Pour accéder aux résultats complets, merci de cliquer sur les deux documents sous format PDF ci-dessous, en bas de page :
 
a)    Le premier est une synthèse des commentaires rédigés par l’Institut Choiseul,
b)   Le deuxième est constitué des résultats complets de l’enquête (19 slides).

 
(Mis en ligne le 3 décembre 2016)