Se connecterS'abonner en ligne

Un héros chasse les miasmes....

Référence de l'article : IJ6740
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Philippe BILGER,Magistrat honoraire, Président de l'Institut de la parole, Ancien avocat général à la Cour d'assises de Paris,(24 Mars 2018)

Nicolas Sarkozy a été gardé à vue puis mis en examen des chefs de corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de fonds libyens. Il a été placé sous contrôle judiciaire et son avocat va interjeter appel de cette mesure.

Nicolas Sarkozy, je sais, est présumé innocent. Sa déclaration aux juges, pour les convaincre d'opter pour le statut de témoin assisté plutôt que celui de mis en examen, a été publiée dans le Figaro et il a pu s'expliquer durant 25 minutes dans le journal de TF1 face à Gilles Bouleau qui n'a pas déshonoré sa profession. Il y a des mis en examen moins bien lotis par la médiatisation.
Mediapart, face à ses protestations d'innocence et à son indignation, a répliqué et, pour le moins, on peut considérer que l'ancien président, même s'il a argumenté avec talent, n'a pas su se prouver blanc comme neige.

Ziad Takieddine a confirmé sa mise en cause et a maintenu avoir livré à Nicolas Sarkozy et Claude Guéant, en 2006-2007, 5 millions d'euros.
On verra bien la suite.

Qu'on croie ou non aux indices graves ou concordants retenus par les juges, et bien au-delà d'eux, il est évident que le climat général des relations entre la France et la Libye, entre Nicolas Sarkozy et ses collaborateurs les plus proches et Kadhafi avec son clan, me semble imprégné d'une putridité politique et financière, d'une mauvaise odeur démocratique, d'une connivence douteuse. Sarkozy, Guéant, Hortefeux, Villepin, Djouhri, Takieddine...











Mais le destin et le monde sont bien faits. Le pire sait faire surgir le meilleur, le trouble l'éclatant, les compromissions l'absolue transparence du courage et de l'altruisme totalement désintéressé.
Au sein de la tuerie de Trèbes - 4 morts, 16 blessés -, contre l'horreur du terrorisme, le lieutenant-colonel du groupement de gendarmerie de l'Aude, âgé de 45 ans, a pris volontairement la place d'une otage dans le Super U. Durant deux heures, il est resté avec le tueur salafiste, laissant son portable allumé sur une table. Il a été grièvement blessé à la suite de plusieurs tirs, ce qui a entraîné l'intervention du GIGN qui a abattu le criminel (Le Figaro).

Puis, cette admirable nature et ce grand professionnel ont succombé au cours de la nuit du 23 au 24.
Un héros. Il y en a peu de ce genre, portant si haut la volonté de sacrifice, le souci d'être solidaire.



Je retiens cependant de cet épisode terrifiant qu'il ne faut jamais désespérer. Lorsque la moralité publique semble ici avoir été au plus bas, il y a des êtres qui là miraculeusement compensent, réparent, consolent, rassurent, exaltent.
Ils sont des exemples quand d'autres sont des repoussoirs.
On aurait voulu avoir la force d'être lui. On n'aurait surtout pas voulu être eux.

___________________________________________________________________________
Article reproduit avec l'autorisation de l'Auteur :
http://www.philippebilger.com/ 
 
(Mis en ligne le 24 Mars 2018 à 10h23 et mis à jour le 24 mars à 12h55)

 

Articles similaires
Françoise Nyssen, tant vantée, tant...L'amitié a-t-elle besoin de preuves ?Arnaud BELLE AME : l’acte d’un chrétien,...Christiane Taubira revient : le cauchemar !Affaire Bertrand Cantat : réponse à Marie-Anne...Prisons : 7 000 places construites pendant le...Hidalgo : petit inventaire des bras...Haro sur les médias : quand l’infopinion a...Entretien avec Maître Régis de CASTELNAU: «...L'affaire Haziza - de Villaines revue sous...Qui peut jeter la première pierre à Laurent...Logement de Daech : Jawad Bendaoud relaxé !Affaire Nicolas Hulot : le deux poids deux...Questions à Laeticia Hallyday, par un admirateur...Salah Abdeslam : un Etat de droit qui se...Caroline de HAAS : la violence du néo-féminismeVive notre ministre de la Censure !Affaire Jonathann Daval : et si la ministre..."Les heures sombres": une remarquable...Je suis en crise, donc je suis !NDDL : un Macron capitulard, mais malinPourquoi refuser le retour d'autres peines...Le féminisme guerrier ou le triomphe de la pensée...Affaire Djouhri : comment ils se parlent !Faut-il vraiment interdire Russia Today en...Emmanuel Macron, ou le retour des ciseaux...Affaire Tron : la Justice devenue le nouveau...Les humoristes au bûcher !Affaire Urvoas Solère : Filochard et Ribouldingue...Johnny Hallyday : rock n'roll gratitudeAinsi il n'était pas immortel !Harcèlement : Macron fait des tweets. Jacques...Les fulgurantes évidences de Michel...Prière du Pater noster : Raphaël Enthoven...Les deux mains d’Emmanuel Macron : l’une de fer,...Acquittement de Melun : s'indigner sans...Eric Dupond-Moretti n'est pas Abdelkader...Harcèlement sexuel: l'exception sexuelle du...Frédéric Taddéï : affinité médiatique et...De nouvelles règles pour la Légion d'honneur...Verdict Merah : si ce n'est pas lui,...Laurent Wauquiez : du neuf est obligatoireLes sondages : le risque de l'être ou le...Emploi fictif : la défense pitoyable d’Anne...Ce que je pense d'Emmanuel Macron....Le Président et la Justice : une respectueuse...Sandrine Rousseau : non-assistance à « invitée en...Qu’est devenue la promesse de Macron de créer 15...Enfin Daniel Zagury vint !Si la Justice est sourde....Après la Yougoslavie, l’Espagne ?Taper sur les Cathos, c’est sans danger :...