Se connecterS'abonner en ligne

Onfray, Garcin et BHL : le jour et la nuit !

Référence de l'article : IJ7137
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Philippe BILGER,Magistrat honoraire, Président de l'Institut de la parole, Ancien avocat général à la Cour d'assises de Paris,(20 Octobre 2018)

 

Il y a des êtres avec lesquels les désaccords renforcent paradoxalement l'amitié. Parce que la seconde montre à quel point elle est capable de se nourrir même des premiers. Elle résiste à ce qui devrait la détruire, mais au contraire la magnifie.

Michel Onfray, pour moi, relève de cette catégorie. Quand il écrit sur le christianisme, le catholicisme, sans être un spécialiste je suis effaré par ses ignorances, ses superficialités et ses parti pris, même si son assurance et l'alacrité de son style lui permettent de faire illusion.

Je regrette qu'il n'ait jamais consenti à un débat avec Jean-Marie Salamito, historien des religions, parfait connaisseur de Saint Augustin, qui courtoisement avait relevé un grand nombre d'erreurs, de mauvaises traductions et de fausses interprétations dans Décadence et aurait été tout prêt à dialoguer avec lui.

Il n'empêche que j'apprécie la fougue, la vigueur, la dialectique, le courage intellectuel, la passion de la liberté et la verve du polémiste chez Michel Onfray. Il est certain que, si on va le "chercher" pour parler familièrement, le retour est sans merci. Comme la plupart du temps, il ferraille avec des personnalités dont je ne raffole pas, j'ai tendance à admirer cette intelligence et cette pugnacité qui , en quelque sorte, combattent magnifiquement pour moi.

Mon ami Onfray s'est laissé aller récemment à écrire sur son blog une " Lettre ouverte à Manu sur le doigté et son fondement " où, il faut l'avouer, il n'était pas à son meilleur. Non pas parce qu'il n'aurait pas filé à la perfection, dans sa détestation du président de la République, la métaphore à partir de ce lamentable doigt d'honneur des Antilles, mais à cause de la grossièreté insigne de l'attaque et de l'extrême vulgarité de la charge.

La force du verbe et la puissance de l’esprit

Je n'ai pas envie de défendre cette dérive de l'écrit, mais, plus que jamais, la personnalité qui l'a rédigé.
Parce que Michel Onfray, précisément parce qu'il est capable du pire, est aussi la personne, l'auteur, le contradicteur susceptibles d'enthousiasmer et de convaincre par la force de son verbe et la puissance de son esprit. Non pas que tous les malappris auraient des motifs à se consoler parce qu'ils seraient alors exceptionnels ailleurs ! Mais lui, oui.

Que Michel Onfray abandonne définitivement ce sentiment d'être persécuté ! Il est trop lucide pour ignorer que ce qui est remarquable a toujours une rançon à payer : c'est normal et, d'une certaine manière, légitime. On ne peut pas cultiver une liberté qui n'a peur de rien et en même temps un étonnement scandalisé face aux répliques qu'elle suscite.

J'ai été ulcéré, pour lui, par le bloc-notes condescendant, paternaliste et, pour tout dire, dégradant de BHL (Le Point) au sujet de cette pochade, certes douteuse, mais qui ne justifiait pas tant de haine outrée. En ajoutant des critiques infondées sur l'évolution de ce philosophe qui le vaut bien !
Comme s'il n'y avait pas eu Onfray avant sa "lettre ouverte" et comme si, ensuite, il n'était pas passé à autre chose de plus élevé et de plus délicat.

Je voudrais opposer à cette attitude la délicatesse d'un Jérôme Garcin qui , dans son "Humeur" de L'Obs, ne se prive pas de rappeler "la lettre ouverte à Manu sur le doigté et son fondement qui lui vaut d'être suspecté d'homophobie" sans se poser en inquisiteur implacable mais a l'élégance de vanter la splendeur, la concentration et l'intensité d'un "petit texte" de Michel Onfray : « La stricte observance ».
Je l'ai lu et il est très remarquable.

Envie de le défendre, puis de l'admirer. Pour l'avant/après.

Je suis persuadé que BHL pourfendant Onfray pour sa "lettre ouverte" n'ignorait pourtant pas l'existence de ce livre. Mais il est si voluptueux de couper les personnalités en tranches pour se faciliter l'appréhension, sinon la vie serait trop complexe et il deviendrait affreusement difficile d'être honnête...

Au sujet de Michel Onfray qui, heureusement, est redevenu en pleine forme physique, on a eu la nuit et le jour. BHL, croyant le stigmatiser, m'a donné envie de le défendre. Et Jérôme Garcin, de l'admirer.

______________________________________________________________________________
Article reproduit avec l'autorisation de l'Auteur :
http://www.philippebilger.com/

Nota : les  intertitres sont de la rédaction du Site
(Mis en ligne le 20  Octobre 2018)
 




 


Articles similaires
Général de CASTELNAU : comment il nomme Pétain en...France : la liberté d’expression bien mal en...Jair Bolsonaro : un coup de tonnerre ou une...Emmanuel Macron et les années 30 : ignorance et...Comment je n’ai pas « questionné » Marine Le...Le genre, l'animal, la mort : quand la...Police, gendarmerie : suicides en forte hausseOutrage sexiste : ça y est, Chère Madame...Emmanuel Macron : ni Bonaparte, ni surtout pas de..."Metoo" contre l'état de droit:...Charles Aznavour avait-il lu Destin français...Succession du Procureur François Molins :...Téléfilm Sauvage sur TF1 : autopsie d’une...Il ne faut pas libérer Jean-Claude Romand...Et maintenant, une expertise psychiatrique : la...Affaire Méric : quand la Justice prend des...L'insécurité ou Ubu en République !Affaire Darmanin : le droit pénal pour les NulsEncore et toujours Frédéric Taddéi !Emmanuel Macron en marche... sur les pas de...USA, France, Italie : la justice pénale contre le...Eglise catholique : le temps est venu de mettre...Selon que vous serez ministre ou misérable.....Res publica : qui doit détenir le pouvoir réel ?...Des barbouzes en carton-pâte....Macrongate : c’est bien pire qu’imaginéAffaire Halimi : Kobili Traoré déclaré...Affaire Benalla : le code pénal ? Mais à quoi ça...Peut-on encore se promener nu chez soi ?Mourad Sadi : un innocent condamné trop vite, et...Juillet 2018 : pourquoi la loi « Fake news » est...Juillet 2018 : quand Laurent Fabius fait du droit...Juillet 2018 : trois agressions graves contre les...Le Conseil constitutionnel continue de piétiner...Xavier Bertrand : déclaration (non datée) de...Fête de la Musique très chic, très BCBG à...Jean-Jacques Urvoas proche de la roche Tarpéienne...Le football (JEU simple + esprit de COMPÉTITION )...Pour les Bleus malgré tout !Comptes de campagne de Macron : la tricherie...François Hollande rebat la campagne....!Droit au retour des djihadistes ? Mais, en quel...Violer la loi lorsque l’on ne risque rien est une...Mamoudou Gassama : derrière le moment de grâce,...Reconquérir la France !Jérôme Cahuzac : une lutte inoubliable contre la...Ainsi on peut frapper Robert Ménard impunément...François Hollande : un livre trop long et...Les 6 lieutenants de StalineUne épuration ethnique à bas bruit au pays...La Loi sur le secret des affaires vise, sans le...L’absolu ridicule à Sciences Po : rire ou...