Se connecterS'abonner en ligne

Onfray, Garcin et BHL : le jour et la nuit !

Référence de l'article : IJ7137
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Philippe BILGER,Magistrat honoraire, Président de l'Institut de la parole, Ancien avocat général à la Cour d'assises de Paris,(20 Octobre 2018)

 

Il y a des êtres avec lesquels les désaccords renforcent paradoxalement l'amitié. Parce que la seconde montre à quel point elle est capable de se nourrir même des premiers. Elle résiste à ce qui devrait la détruire, mais au contraire la magnifie.

Michel Onfray, pour moi, relève de cette catégorie. Quand il écrit sur le christianisme, le catholicisme, sans être un spécialiste je suis effaré par ses ignorances, ses superficialités et ses parti pris, même si son assurance et l'alacrité de son style lui permettent de faire illusion.

Je regrette qu'il n'ait jamais consenti à un débat avec Jean-Marie Salamito, historien des religions, parfait connaisseur de Saint Augustin, qui courtoisement avait relevé un grand nombre d'erreurs, de mauvaises traductions et de fausses interprétations dans Décadence et aurait été tout prêt à dialoguer avec lui.

Il n'empêche que j'apprécie la fougue, la vigueur, la dialectique, le courage intellectuel, la passion de la liberté et la verve du polémiste chez Michel Onfray. Il est certain que, si on va le "chercher" pour parler familièrement, le retour est sans merci. Comme la plupart du temps, il ferraille avec des personnalités dont je ne raffole pas, j'ai tendance à admirer cette intelligence et cette pugnacité qui , en quelque sorte, combattent magnifiquement pour moi.

Mon ami Onfray s'est laissé aller récemment à écrire sur son blog une " Lettre ouverte à Manu sur le doigté et son fondement " où, il faut l'avouer, il n'était pas à son meilleur. Non pas parce qu'il n'aurait pas filé à la perfection, dans sa détestation du président de la République, la métaphore à partir de ce lamentable doigt d'honneur des Antilles, mais à cause de la grossièreté insigne de l'attaque et de l'extrême vulgarité de la charge.

La force du verbe et la puissance de l’esprit

Je n'ai pas envie de défendre cette dérive de l'écrit, mais, plus que jamais, la personnalité qui l'a rédigé.
Parce que Michel Onfray, précisément parce qu'il est capable du pire, est aussi la personne, l'auteur, le contradicteur susceptibles d'enthousiasmer et de convaincre par la force de son verbe et la puissance de son esprit. Non pas que tous les malappris auraient des motifs à se consoler parce qu'ils seraient alors exceptionnels ailleurs ! Mais lui, oui.

Que Michel Onfray abandonne définitivement ce sentiment d'être persécuté ! Il est trop lucide pour ignorer que ce qui est remarquable a toujours une rançon à payer : c'est normal et, d'une certaine manière, légitime. On ne peut pas cultiver une liberté qui n'a peur de rien et en même temps un étonnement scandalisé face aux répliques qu'elle suscite.

J'ai été ulcéré, pour lui, par le bloc-notes condescendant, paternaliste et, pour tout dire, dégradant de BHL (Le Point) au sujet de cette pochade, certes douteuse, mais qui ne justifiait pas tant de haine outrée. En ajoutant des critiques infondées sur l'évolution de ce philosophe qui le vaut bien !
Comme s'il n'y avait pas eu Onfray avant sa "lettre ouverte" et comme si, ensuite, il n'était pas passé à autre chose de plus élevé et de plus délicat.

Je voudrais opposer à cette attitude la délicatesse d'un Jérôme Garcin qui , dans son "Humeur" de L'Obs, ne se prive pas de rappeler "la lettre ouverte à Manu sur le doigté et son fondement qui lui vaut d'être suspecté d'homophobie" sans se poser en inquisiteur implacable mais a l'élégance de vanter la splendeur, la concentration et l'intensité d'un "petit texte" de Michel Onfray : « La stricte observance ».
Je l'ai lu et il est très remarquable.

Envie de le défendre, puis de l'admirer. Pour l'avant/après.

Je suis persuadé que BHL pourfendant Onfray pour sa "lettre ouverte" n'ignorait pourtant pas l'existence de ce livre. Mais il est si voluptueux de couper les personnalités en tranches pour se faciliter l'appréhension, sinon la vie serait trop complexe et il deviendrait affreusement difficile d'être honnête...

Au sujet de Michel Onfray qui, heureusement, est redevenu en pleine forme physique, on a eu la nuit et le jour. BHL, croyant le stigmatiser, m'a donné envie de le défendre. Et Jérôme Garcin, de l'admirer.

______________________________________________________________________________
Article reproduit avec l'autorisation de l'Auteur :
http://www.philippebilger.com/

Nota : les  intertitres sont de la rédaction du Site
(Mis en ligne le 20  Octobre 2018)
 




 


Articles similaires
Suppression des régimes spéciaux : 2025, 2040 ou...Eric Zemmour : trop de talent, pas assez de..." Raser gratis " ou " saigner à...Gramsci : ses deux citations les plus connues...Nouvelles traites humaines : de nouveau,...Les grands avocats sont bons "même...Sauver la Planète (sic) : est-ce le boulot du...Expertises psychiatriques pour Le Pen et Gilbert...Quand la Constitution se met à ressembler à un...L’arrogance et la suffisance des justiciers en...Souveraineté juridique de la France : une des...Dois-je m'excuser de travailler à Sud Radio...Kotarac quitte LFI : l'un des symptômes de...« Attaque » de l’Hôpital : le plus inquiétant fut...Non, tout le monde ne déteste pas la police !Aéroport de Toulouse : la procédure de...Le président et les Gilets jaunes font France...Révolution en Italie : les mots « parent 1 » et «...21% des Français satisfaits de la Justice :...France 2 : une chaine PUBLIQUE ne doit pas trier...Un antiracisme coupable du délit de bêtise...Casseurs: combien de temps va-t-on encore laisser...Vive le Sénat !Benalla et rôle du Sénat : les factieux ne sont...De la mort lente de la démocratie...Un président absent a toujours tort !La perversion de la généralisation, la facilité...Enfin des César réussis !La naïveté comme seule politique….Marianne, Simone Veil, et la montée sans fin de...A.Benalla : LE bodyguard qui voulait tutoyer les...1 796 condamnations, dont 316 à de la prison...Emmanuel Macron a osé suggérer : « L’État doit...L’Elysée et Matignon ne savent plus comment se...Que penser du projet de Loi anticasseurs ?Montesquieu banni ! De la fusion charnelle en...Benjamin Griveaux devrait parfois se... taire !Traité d'Aix la Chapelle : un affront au...Cesare Battisti : fin de la simili-cavale, et...Qui veut désarmer la Police ?Deux poids, deux mesures (suite) : cagnotte...Toute conviction est-elle une maladie ?Police, CRS : doit-on interdire le Flash-Ball® en...Que l'on sorte de l'affaire Benalla, et...Voitures brûlées à la Saint Sylvestre ? Zéro...Emmanuel Macron : coup d'Etat, an II ?Etienne Chouard mangerait-il les petits enfants ?Fragments épars d'une France déprimée...Emmanuel Macron dos au mur« Mur des cons » : mais où est l’impartialité de...Champs-Elysées (!) : honte, mais pour qui ?Acquittement de Coutances : la raison prise en...