Se connecterS'abonner en ligne

Le curieux communiqué du PNF (Parquet National Financier) dans l'affaire FILLON

Référence de l'article : IJ5913
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Le point de vue de Philippe BILGER, Magistrat honoraire et Président de l'Institut de la parole, Ancien avocat général à la Cour d'assises de Paris,(19 Février 2017)
Jeudi 16 Février, le PNF a émis un communiqué intermédiaire, acte rarissime. Ce communiqué annonce en effet, non pas une décision prise, mais le fait qu'il ne classe pas pour l’instant le dossier connu sous le nom du Penelopegate.

 
 
 
 
 
 

________________________________________________________________________________
Les défenseurs du couple Fillon, Maître Antonin Lévy pour M.Fillon, et Maître Pierre Cornut-Gentille, pour Mme Fillon,  ont répondu qu’en publiant ce communiqué,  le PNF n’a pas respecté le code de procédure pénale, qui  nécessite de ne communiquer que « des éléments objectifs tirés de la procédure ne comportant aucune appréciation sur le bien-fondé des charges ».
 
Or, selon eux, le PNF« a choisi d’annoncer publiquement et sans justification une poursuite des investigations », sans annoncer dans le même temps « qu’après trois semaines d’enquête et de très nombreuses auditions, il n’y a pas d’éléments suffisants pour requérir des poursuites ».
 
Sur le côté curieux de ce communiqué, voir ci-dessus le point de vue de M. Philippe BILGER, qui rappelle, dans une courte video de 2' 37" la nature habituelle des annonces du Parquet dans ce type d’affaires.
 
(Mis en ligne le 19 Février 2017)
 




Articles similaires
NDDL : un Macron capitulard, mais malinPourquoi refuser le retour d'autres peines...Le féminisme guerrier ou le triomphe de la pensée...Affaire Djouhri : comment ils se parlent !Faut-il vraiment interdire Russia Today en...Emmanuel Macron, ou le retour des ciseaux...Affaire Tron : la Justice devenue le nouveau...Les humoristes au bûcher !Affaire Urvoas Solère : Filochard et Ribouldingue...Johnny Hallyday : rock n'roll gratitudeAinsi il n'était pas immortel !Harcèlement : Macron fait des tweets. Jacques...Les fulgurantes évidences de Michel...Prière du Pater noster : Raphaël Enthoven...Les deux mains d’Emmanuel Macron : l’une de fer,...Acquittement de Melun : s'indigner sans...Eric Dupond-Moretti n'est pas Abdelkader...Harcèlement sexuel: l'exception sexuelle du...Frédéric Taddéï : affinité médiatique et...De nouvelles règles pour la Légion d'honneur...Verdict Merah : si ce n'est pas lui,...Laurent Wauquiez : du neuf est obligatoireLes sondages : le risque de l'être ou le...Emploi fictif : la défense pitoyable d’Anne...Ce que je pense d'Emmanuel Macron....Le Président et la Justice : une respectueuse...Sandrine Rousseau : non-assistance à « invitée en...Qu’est devenue la promesse de Macron de créer 15...Enfin Daniel Zagury vint !Si la Justice est sourde....Après la Yougoslavie, l’Espagne ?Taper sur les Cathos, c’est sans danger :...On nous empoisonne !La rue, ou la théâtralisation françaiseL'Education nationale a enfin un ministre !Henri Leclerc : mais quels Mémoires !Crise migratoire : un "nouvel...Déclaration de la Saint Louis de Mgr.Louis de...François Hollande ne se remet pas de n'avoir...Charlottesville, les racines du malEmmanuel Macron: "Chef" ou "petit...La malédiction de l'affaire GrégoryQue reste-t-il de l’ADN de la droite ?Le Président a raison et, en même temps, il a...Fessées interdites, parents perplexesBurkini : et maintenant, le chantage...Grâce et disgrâcesSécurité chérie !Avocats : mieux connaître Pro Barreau et mieux...Affaire Grégory : ce que nous devons aux époux...La Cour de Justice de l'Union Européenne se...Après l'affaire Ferrand, y aura-t-il la...