Se connecterS'abonner en ligne

Le curieux communiqué du PNF (Parquet National Financier) dans l'affaire FILLON

Référence de l'article : IJ5913
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Le point de vue de Philippe BILGER, Magistrat honoraire et Président de l'Institut de la parole, Ancien avocat général à la Cour d'assises de Paris,(19 Février 2017)
Jeudi 16 Février, le PNF a émis un communiqué intermédiaire, acte rarissime. Ce communiqué annonce en effet, non pas une décision prise, mais le fait qu'il ne classe pas pour l’instant le dossier connu sous le nom du Penelopegate.

 
 
 
 
 
 

________________________________________________________________________________
Les défenseurs du couple Fillon, Maître Antonin Lévy pour M.Fillon, et Maître Pierre Cornut-Gentille, pour Mme Fillon,  ont répondu qu’en publiant ce communiqué,  le PNF n’a pas respecté le code de procédure pénale, qui  nécessite de ne communiquer que « des éléments objectifs tirés de la procédure ne comportant aucune appréciation sur le bien-fondé des charges ».
 
Or, selon eux, le PNF« a choisi d’annoncer publiquement et sans justification une poursuite des investigations », sans annoncer dans le même temps « qu’après trois semaines d’enquête et de très nombreuses auditions, il n’y a pas d’éléments suffisants pour requérir des poursuites ».
 
Sur le côté curieux de ce communiqué, voir ci-dessus le point de vue de M. Philippe BILGER, qui rappelle, dans une courte video de 2' 37" la nature habituelle des annonces du Parquet dans ce type d’affaires.
 
(Mis en ligne le 19 Février 2017)
 




Articles similaires
Emmanuel Macron dos au mur« Mur des cons » : mais où est l’impartialité de...Champs-Elysées (!) : honte, mais pour qui ?Acquittement de Coutances : la raison prise en...Ah! si Emmanuel Macron était Georges...La religion catholique ne reçoit pas que des...Général de CASTELNAU : comment il nomme Pétain en...France : la liberté d’expression bien mal en...Jair Bolsonaro : un coup de tonnerre ou une...Emmanuel Macron et les années 30 : ignorance et...Comment je n’ai pas « questionné » Marine Le...Onfray, Garcin et BHL : le jour et la nuit !Le genre, l'animal, la mort : quand la...Police, gendarmerie : suicides en forte hausseOutrage sexiste : ça y est, Chère Madame...Emmanuel Macron : ni Bonaparte, ni surtout pas de..."Metoo" contre l'état de droit:...Charles Aznavour avait-il lu Destin français...Succession du Procureur François Molins :...Téléfilm Sauvage sur TF1 : autopsie d’une...Il ne faut pas libérer Jean-Claude Romand...Et maintenant, une expertise psychiatrique : la...Affaire Méric : quand la Justice prend des...L'insécurité ou Ubu en République !Affaire Darmanin : le droit pénal pour les NulsEncore et toujours Frédéric Taddéi !Emmanuel Macron en marche... sur les pas de...USA, France, Italie : la justice pénale contre le...Eglise catholique : le temps est venu de mettre...Selon que vous serez ministre ou misérable.....Res publica : qui doit détenir le pouvoir réel ?...Des barbouzes en carton-pâte....Macrongate : c’est bien pire qu’imaginéAffaire Halimi : Kobili Traoré déclaré...Affaire Benalla : le code pénal ? Mais à quoi ça...Peut-on encore se promener nu chez soi ?Mourad Sadi : un innocent condamné trop vite, et...Juillet 2018 : pourquoi la loi « Fake news » est...Juillet 2018 : quand Laurent Fabius fait du droit...Juillet 2018 : trois agressions graves contre les...Le Conseil constitutionnel continue de piétiner...Xavier Bertrand : déclaration (non datée) de...Fête de la Musique très chic, très BCBG à...Jean-Jacques Urvoas proche de la roche Tarpéienne...Le football (JEU simple + esprit de COMPÉTITION )...Pour les Bleus malgré tout !Comptes de campagne de Macron : la tricherie...François Hollande rebat la campagne....!Droit au retour des djihadistes ? Mais, en quel...Violer la loi lorsque l’on ne risque rien est une...Mamoudou Gassama : derrière le moment de grâce,...Reconquérir la France !