Se connecterS'abonner en ligne

Le curieux communiqué du PNF (Parquet National Financier) dans l'affaire FILLON

Référence de l'article : IJ5913
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Le point de vue de Philippe BILGER, Magistrat honoraire et Président de l'Institut de la parole, Ancien avocat général à la Cour d'assises de Paris,(19 Février 2017)
Jeudi 16 Février, le PNF a émis un communiqué intermédiaire, acte rarissime. Ce communiqué annonce en effet, non pas une décision prise, mais le fait qu'il ne classe pas pour l’instant le dossier connu sous le nom du Penelopegate.

 
 
 
 
 
 

________________________________________________________________________________
Les défenseurs du couple Fillon, Maître Antonin Lévy pour M.Fillon, et Maître Pierre Cornut-Gentille, pour Mme Fillon,  ont répondu qu’en publiant ce communiqué,  le PNF n’a pas respecté le code de procédure pénale, qui  nécessite de ne communiquer que « des éléments objectifs tirés de la procédure ne comportant aucune appréciation sur le bien-fondé des charges ».
 
Or, selon eux, le PNF« a choisi d’annoncer publiquement et sans justification une poursuite des investigations », sans annoncer dans le même temps « qu’après trois semaines d’enquête et de très nombreuses auditions, il n’y a pas d’éléments suffisants pour requérir des poursuites ».
 
Sur le côté curieux de ce communiqué, voir ci-dessus le point de vue de M. Philippe BILGER, qui rappelle, dans une courte video de 2' 37" la nature habituelle des annonces du Parquet dans ce type d’affaires.
 
(Mis en ligne le 19 Février 2017)
 




Articles similaires
Expertises psychiatriques pour Le Pen et Gilbert...Quand la Constitution se met à ressembler à un...L’arrogance et la suffisance des justiciers en...Souveraineté juridique de la France : une des...Dois-je m'excuser de travailler à Sud Radio...Kotarac quitte LFI : l'un des symptômes de...« Attaque » de l’Hôpital : le plus inquiétant fut...Non, tout le monde ne déteste pas la police !Aéroport de Toulouse : la procédure de...Le président et les Gilets jaunes font France...Révolution en Italie : les mots « parent 1 » et «...21% des Français satisfaits de la Justice :...France 2 : une chaine PUBLIQUE ne doit pas trier...Un antiracisme coupable du délit de bêtise...Casseurs: combien de temps va-t-on encore laisser...Vive le Sénat !Benalla et rôle du Sénat : les factieux ne sont...De la mort lente de la démocratie...Un président absent a toujours tort !La perversion de la généralisation, la facilité...Enfin des César réussis !La naïveté comme seule politique….Marianne, Simone Veil, et la montée sans fin de...A.Benalla : LE bodyguard qui voulait tutoyer les...1 796 condamnations, dont 316 à de la prison...Emmanuel Macron a osé suggérer : « L’État doit...L’Elysée et Matignon ne savent plus comment se...Que penser du projet de Loi anticasseurs ?Montesquieu banni ! De la fusion charnelle en...Benjamin Griveaux devrait parfois se... taire !Traité d'Aix la Chapelle : un affront au...Cesare Battisti : fin de la simili-cavale, et...Qui veut désarmer la Police ?Deux poids, deux mesures (suite) : cagnotte...Toute conviction est-elle une maladie ?Police, CRS : doit-on interdire le Flash-Ball® en...Que l'on sorte de l'affaire Benalla, et...Voitures brûlées à la Saint Sylvestre ? Zéro...Emmanuel Macron : coup d'Etat, an II ?Etienne Chouard mangerait-il les petits enfants ?Fragments épars d'une France déprimée...Emmanuel Macron dos au mur« Mur des cons » : mais où est l’impartialité de...Champs-Elysées (!) : honte, mais pour qui ?Acquittement de Coutances : la raison prise en...Ah! si Emmanuel Macron était Georges...La religion catholique ne reçoit pas que des...Général de CASTELNAU : comment il nomme Pétain en...France : la liberté d’expression bien mal en...Jair Bolsonaro : un coup de tonnerre ou une...Emmanuel Macron et les années 30 : ignorance et...Comment je n’ai pas « questionné » Marine Le...