Se connecterS'abonner en ligne

Hollande : pas au revoir, adieu !

Référence de l'article : IJ6109
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Régis de CASTELNAU,Avocat, ancien vice-Président du Syndicat des avocats de France, Président d'honneur de l'Association française des avocats conseils des collectivités, Auteur de nombreux ouvrages, dont "Le fonctionnaire et le Juge pénal",(15 Mai 2017)

Je n’ai pas regardé la cérémonie d’investiture, pas pour boycotter mais parce que je n’avais pas envie. Journée de printemps de rêve comme la Provence sait en offrir, et si je n’avais pas beaucoup de doute sur la façon dont la cérémonie allait se dérouler, l’idée d’entendre les commentateurs télé passer des spasmes d’adoration ineptes aux saillies incultes (Jupiter Dieu de la guerre !), c’était au-dessus de mes forces. Comme en plus la légitimité de cette élection est pour moi brinquebalante, mais qu’il faut faire avec, je me suis dispensé cette fois-ci de la liturgie républicaine.

J’ai vu quelques extraits grâce aux réseaux et je lis avec amusement les commentaires. Amusement, parce que les macronophobes les plus endurcis sont tout surpris. Le jeune homme sait ce qu’est le mot dignité dont son prédécesseur n’a jamais connu le sens. Il est à sa place, grave, élégant, dans le ton, il fait le job, pas une fausse note dis donc ! Avant d’aller voir Madame Dalgo (Annie) dans son palais de l’Hôtel de ville, il a été à l’hôpital militaire de Percy pour visiter nos soldats blessés. Geste élémentaire du chef des armées, mais réalisé avec la discrétion et le tempo qu’il fallait. Sans faute le gars, finalement peut-être que les oligarques qui l’ont choisi ont réussi leur casting. Alors, tout surpris les opposants lèvent leur chapeau au passage du nouveau monarque. Stupéfaits d’avoir touché cette fois-ci un Président normal. C’est qu’on avait perdu l’habitude.

Eh oui parce que pendant cinq ans, cinq ans (!), il a fallu supporter un président anormal, un pignouf de légende, grossier personnage incapable de se comporter avec un minimum d’éducation. Avilissant sa fonction comme jamais, trahissant amis et promesses, ridicule dans les cérémonies officielles, et dans ses visites d’État à  l’étranger, congédiant sa compagne par communiqué AFP (!). S’abstenant de se rendre au chevet des policiers grièvement brûlés à Viry-Châtillon ou récemment à Paris, pour aller plastronner partout où un Président ne devait pas être. Pilotant lui-même des opérations de basse police, concierge intarissable de secrets d’État auprès de scribouillards indignes, nommant des ministres grotesques pour des raisons obscures, cet homme nous aura fait honte tous les jours.

Rien que pour ça, pour être débarrassés, soulagés de ce boulet, c’est une bonne journée, un bon dimanche.
Demain ce sera comme un lundi…

____________________________________________________________________________
Article reproduit avec l'autorisation de l'Auteur :
http://www.vududroit.com/2017/05/hollande-revoir-adieu/

(Mis en ligne le 15 Mai 2017)

 
Articles similaires
Général de CASTELNAU : comment il nomme Pétain en...France : la liberté d’expression bien mal en...Jair Bolsonaro : un coup de tonnerre ou une...Emmanuel Macron et les années 30 : ignorance et...Comment je n’ai pas « questionné » Marine Le...Onfray, Garcin et BHL : le jour et la nuit !Le genre, l'animal, la mort : quand la...Police, gendarmerie : suicides en forte hausseOutrage sexiste : ça y est, Chère Madame...Emmanuel Macron : ni Bonaparte, ni surtout pas de..."Metoo" contre l'état de droit:...Charles Aznavour avait-il lu Destin français...Succession du Procureur François Molins :...Téléfilm Sauvage sur TF1 : autopsie d’une...Il ne faut pas libérer Jean-Claude Romand...Et maintenant, une expertise psychiatrique : la...Affaire Méric : quand la Justice prend des...L'insécurité ou Ubu en République !Affaire Darmanin : le droit pénal pour les NulsEncore et toujours Frédéric Taddéi !Emmanuel Macron en marche... sur les pas de...USA, France, Italie : la justice pénale contre le...Eglise catholique : le temps est venu de mettre...Selon que vous serez ministre ou misérable.....Res publica : qui doit détenir le pouvoir réel ?...Des barbouzes en carton-pâte....Macrongate : c’est bien pire qu’imaginéAffaire Halimi : Kobili Traoré déclaré...Affaire Benalla : le code pénal ? Mais à quoi ça...Peut-on encore se promener nu chez soi ?Mourad Sadi : un innocent condamné trop vite, et...Juillet 2018 : pourquoi la loi « Fake news » est...Juillet 2018 : quand Laurent Fabius fait du droit...Juillet 2018 : trois agressions graves contre les...Le Conseil constitutionnel continue de piétiner...Xavier Bertrand : déclaration (non datée) de...Fête de la Musique très chic, très BCBG à...Jean-Jacques Urvoas proche de la roche Tarpéienne...Le football (JEU simple + esprit de COMPÉTITION )...Pour les Bleus malgré tout !Comptes de campagne de Macron : la tricherie...François Hollande rebat la campagne....!Droit au retour des djihadistes ? Mais, en quel...Violer la loi lorsque l’on ne risque rien est une...Mamoudou Gassama : derrière le moment de grâce,...Reconquérir la France !Jérôme Cahuzac : une lutte inoubliable contre la...Ainsi on peut frapper Robert Ménard impunément...François Hollande : un livre trop long et...Les 6 lieutenants de StalineUne épuration ethnique à bas bruit au pays...La Loi sur le secret des affaires vise, sans le...