Se connecterS'abonner en ligne

PSA : une valorisation boursière à la casse

Référence de l'article : II1511
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
PSA : une valorisation boursière à la casse
écrit par Xavier PAPER,Associé,Paper Audit & Conseil

Le 23 novembre 2012, l’action Peugeot clôture à 4,753 euros, ce qui, sur la base d’un capital constitué de 354 848 992 actions, correspond à une capitalisation boursière légèrement inférieure à 1,69 milliards d’euros. Ce cours de 4,753 euros, soit près de quatorze fois moins que son plus haut niveau de 65,030 euros enregistré en juillet 2007, est assez proche du plus bas historique de 4,396 euros observé il y a quelques jours, le 16 novembre 2012.

(Mis en ligne le Vendredi 30 Novembre 2012)

Articles similaires
Evaluation de holding : quelle différente décote...Perte de contrôle d'une filiale via...Fusions et apports : quelles solutions en cas...Pertes opérationnelles futures et contrats...Résultat opérationnel courant : voici les...Actions de préférence attribuées gratuitement :...Évaluation d'entreprises cotées : quand...CICE et CIR : quels impacts en matière...Fusions et apports : quelle valeur pour les...Obligations convertibles : évaluation et...Comment passe-t-on du taux d'impôt THEORIQUE...Coût du capital : la pratique des évaluateurs et...Etude détaillée sur les provisions pour risques...Comment évaluer le complément de prix ou Earn-out...Sociétés à faible rentabilité : comment les...L’Oréal : parce que Sanofi le vaut bienBons de souscription d’actions : comment leur...Dettes obligataires perpétuelles : dettes ou...Etude détaillée sur les provisions des sociétés...IPO de la FNAC : pourquoi une moins-value chez...Exploitation ou financier : des frontières très...Quelle valeur donner à une marque ?Information sectorielle : l’AMF met en évidence...L’AMF encourage les émetteurs à critiquer...Contrats ASP et SaaS : comment comptabiliser les...Acomptes sur dividendes et dividendes fictifsRéduction de capital non motivée par des pertes :...Norme IFRS 13 et risque de contrepartie : quels...L’Alliance RENAULT-NISSAN : contrôle ou influence...Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi...Acquisition de titres suivie d’une fusion :...Management packages : les difficultés...Sanofi retraite les IFRS afin de faciliter la...Garanties de passifs et provisions pour risques...Coûts de développement des groupes...Laurent-Perrier : un exemple de groupe constitué...Groupe Flo : des UGT regroupant plusieurs marquesInformation financière : transparence et...L’AMF frappe lourdement les commissaires aux...