Se connecterS'abonner en ligne

Prévisions de croissance mondiale revues à la baisse pour 2012, sauf pour l’Afrique

Référence de l'article : IG393
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Daniel RICHECOURT,
Le 12 juin, la Banque mondiale a publié son très attendu rapport semestriel sur les perspectives de croissance mondiale, qui demeurent peu ou prou aux niveaux annoncés par son précédent rapport de janvier. En effet, elle maintient sa prévision de croissance mondiale à 2,5% de croissance (contre 2,7% en 2011), « faible en 2012, (...) modeste en 2013 et 2014 » à 3% et 3,3% respectivement. L’estimation de croissance des pays à revenu élevé reste à 1,4%, tandis que la croissance des pays en développement passe de 5,4% à 5,3%. « Les effets secondaires de la crise de 2008/2009 [qui] ne se sont pas encore entièrement fait ressentir », et les incertitudes qui en découlent semblent être parmi les causes premières de cet état de fait peu enthousiasmant...
Achetez cet article pour le lire en entier
1,62€ TTC
(soit 1,59€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne
Articles similaires
À qui profite vraiment l’aide au développement...Les effets macro du protectionnisme américain...Le nouvel ordre mondial, selon Donald TrumpL’autre raison majeure, peu connue, de la crise...« Les sanctions économiques ? Une guerre qui ne...Les Pays émergents pourraient-ils affaiblir la...Le yuan glisse, glisse...Jusqu'où ?...La guerre économique, vue du côté de Trump:...Bilan de quelques exemples de taxes à...Mondialisation : les raisons du reflux en coursQue penser de la théorie du « ruissellement »...Les 3 raisons qui expliquent la stagnation des...Si la guerre commerciale déclenchée par Trump...Trump ou « le nouveau désordre mondial »Rôle de l’ONU : D.Trump, E.Macron et T.May ont...USA, Chine, Japon, UE : qui est davantage...Déséquilibres commerciaux, GAFA et numérique : 3...Protectionnisme est-il forcément synonyme...2018 : sous la reprise, les dégâts profonds de...USA-Chine : comment dessiner les contours de...Les USA empêchent la France de vendre 12 Rafale à...2018 sera-telle l'année de la sortie de la...Une croissance trop forte des inégalités freine...Résumé des facteurs générant de la compétition...Les sanctions américaines ne sont qu'un...Dernier opus de Dani Rodrik : comment corriger...USA et UK affaiblis, la France et l’Allemagne...Londres et Manchester: 3 attentats, 3 conclusionsLa stagnation séculaire redevient-elle le...Pourquoi investir rapidement 10 milliards€ de...Les 7 règles du capitalisme au XXIe siècleUSA-Royaume-Uni : la tentation du cocon...Le protectionnisme peut-il s'appliquer à...Les classes moyennes européennes et américaines,...Les classes moyennes européennes et américaines,...Retour du protectionnisme ? Davantage...L'ONU : encore un marécage à assainir pour...La grande révolte des classes moyennesCommentaires approfondis du tweet : "Un...Les conséquences géopolitiques de l’élection de...François HOLLANDE : un Président insignifiant ou...Mettre fin à Bretton Woods: une bien mauvaise...Protectionnismes sans frontières : les...Le dogme ultra-libéral, c'est fini !Ouf ! De 47% d'emplois supprimés, on...Pourquoi les rémunérations des grands patrons...Relocaliser pour se réindustrialiser :...L’économie du triple zéro : inflation, taux...Apple contre le FBI : le bras de fer risque de...Désarroi des classes moyennes et montée des...Et maintenant: en route vers la démondialisation...Le gagnant rafle tout: bienvenue chez GOOGLE