Se connecterS'abonner en ligne

L’économie mondiale à l’heure de la « démondialisation »

Référence de l'article : IG3951
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Véronique RICHES-FLORES,Riches Flores Research

La rupture intervenue sur le front des échanges mondiaux constitue l’une des illustrations les plus visibles des changements consécutifs à la crise de 2008. Un temps relégué au rang de phénomène conjoncturel, le mouvement prend depuis deux ans une tournure de plus en plus structurelle dont l’origine tient, pour l’essentiel, au changement de paradigme de l’économie chinoise. Les conséquences de cette rupture sont considérables d’implications pour la croissance mondiale, la valorisation des entreprises mais également la dimension géopolitique du risque.

1990-2008 : multiplication des échanges

Entre 1990 et 2008, le volume des échanges mondiaux a été multiplié par près de deux, correspondant à une croissance 1,8 fois plus rapide que celle de la production mondiale. Politique de libre-échange, émergence des pays d’Asie, délocalisation et déséquilibres des comptes courants, expliquent pour l’essentiel cette évolution puis, dans son sillage, le mouvement de globalisation économique et financière qui a caractérisé les années 2000. Rares sont les pays n’ayant pas bénéficié d’une croissance exceptionnelle de leurs exportations pendant ces années, y compris les plus mauvais, dont on lisait la sous-performance par la perte de parts de marchés -expression d’une croissance moins rapide que celle du reste du monde- plutôt que par un déclin absolu de leurs ventes. En France, le volume des exportations a été multiplié par 2,5 entre 1990 et 2008, quand la production industrielle augmentait de moins de 15 %.

Le développement des échanges a eu un effet d’entraînement inestimable sur la croissance mondiale des vingt dernières années avant la crise, permettant tout à la fois aux plus pauvres de se construire une base industrielle sur laquelle asseoir leur développement et aux plus riches de se refaire une jeunesse, après deux décennies médiocres qui avaient suivi les deux chocs pétroliers de 1973 et 1981. Le mouvement de globalisation qui s’en est suivi a, par ailleurs, changé la face du monde. Aux flux commerciaux ont succédé les flux d’investissements internationaux, les flux financiers, ceux de travailleurs en même temps que de touristes, quand la stratégie des entreprises n’a plus eu de sens que par ses initiatives internationales.

2009-2014 – la mondialisation en marche arrière

Le commerce mondial ne s’est jamais véritablement remis de la crise économique et financière de 2008. Si le volume des échanges a renoué avec ses niveaux d’avant-crise dès 2009, les choses n’ont guère évolué depuis. Stagnant depuis 2011, le contenu en importations de la croissance mondiale reflue ces derniers mois et pourrait bien...

Pour lire la suite de cette analyse, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

(Mis en ligne le 26 Septembre 2014)
Document mis en Annexe :
Articles similaires
USA et UK affaiblis, la France et l’Allemagne...Londres et Manchester: 3 attentats, 3 conclusionsLa stagnation séculaire redevient-elle le...Pourquoi investir rapidement 10 milliards€ de...Les 7 règles du capitalisme au XXIe siècleUSA-Royaume-Uni : la tentation du cocon...Le protectionnisme peut-il s'appliquer à...Les classes moyennes européennes et américaines,...Les classes moyennes européennes et américaines,...Retour du protectionnisme ? Davantage...L'ONU : encore un marécage à assainir pour...La grande révolte des classes moyennesCommentaires approfondis du tweet : "Un...Les conséquences géopolitiques de l’élection de...François HOLLANDE : un Président insignifiant ou...Mettre fin à Bretton Woods: une bien mauvaise...Protectionnismes sans frontières : les...Le dogme ultra-libéral, c'est fini !Ouf ! De 47% d'emplois supprimés, on...Pourquoi les rémunérations des grands patrons...Relocaliser pour se réindustrialiser :...L’économie du triple zéro : inflation, taux...Apple contre le FBI : le bras de fer risque de...Désarroi des classes moyennes et montée des...Et maintenant: en route vers la démondialisation...Le gagnant rafle tout: bienvenue chez GOOGLELe Bilan de la COP21, vu du côté des...Taux, changes, Pétrole, OR, PIB, inflation: bilan...Marché transatlantique, 11ème round : des...L'efficacité dans l'incertitudeDéfense : les milliards ne suffisent plusCommentaires d'un Ancien DG de société du...Menaces de krach : les risques d'éruption du...Missiles russes lancés depuis la Caspienne:...L'alibi chinois masque le mouvement de...L'austérité, preuves en mains, booste la...Les 3 mensonges de la FinanceArmes imprimées 3D: difficile à contrôler !Echapperez-vous à l'Ubérisation de VOTRE job...USA, Chine, Europe : un match à 3, ou un match à...Que signifie le dégel des relations diplomatiques...Faiblesse de la productivité, talon d’Achille du...Le déficit le plus grave, c'est celui de la...Un véritable système monétaire international est...Programme Darpa : bienvenue dans un nouveau...Quels sont les droits et les devoirs d’un Pays,...Croissance 2015 : les pays avancés relèvent la...Quels sont les pays qui ont le mieux traversé la...On sait baisser le chômage sans croissance:...Comment faire pour augmenter la production...Gouvernement Mondial ou Gouvernance Mondiale ?Perspectives 2015 pour l'économie mondiale :...