Se connecterS'abonner en ligne

Défense : les milliards ne suffisent plus

Référence de l'article : IG5000
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Thibault LIEURADE,XERFI (4 Décembre 2015)

Depuis un mois, Daech frappe tous azimuts : la Turquie, la Russie, l’Iran au travers de son allié Hezbollah au Liban, et bien entendu la France.  Conséquence : le jeu des alliances des pays engagés dans la région se reconfigure à toute vitesse, alors que l’organisation terroriste tirait jusqu’alors parti des divergences d’intérêt non seulement entre les Etats-Unis et la Russie, mais aussi des autres puissances situées à proximité du théâtre d’opérations. Pour mesurer le potentiel des forces en présence, il nous est apparu utile de dresser un rapide état des lieux des budgets militaires des différentes puissances mondiales, même si cela constitue un indicateur économique indirect et grossier, précisons-le bien.


Commençons par les pays qui ont la capacité à projeter leurs forces dans les zones de conflit du monde. Ces armées se comptent sur le doigt d’une main :il y a bien sûr les Etats-Unis (1er avec un budget militaire de $610 milliards en 2014, soit 40% des dépenses militaires mondiales). Viennent ensuite, loin derrière,  la Russie (3e avec $85 milliards), la France (5e avec $62 milliards) et le Royaume-Uni (6e avec $60 milliards).  La Chine, elle, dispose désormais du deuxième budget militaire mondial avec $216 milliards. Mais elle  se tient en retrait au Moyen-Orient. Et il faut aussi et surtout dire qu’une grande part de son budget est dédiée pour l’heure à la sécurité à l’intérieur de ses propres frontières. 

Regardons maintenant les principales puissances militaires régionales du Moyen-Orient.


Autour de la zone irako-syrienne contrôlée par Daech, on trouve l’Arabie Saoudite (4e  budget mondial avec 80 milliards), les Emirats arabes unis (14e avec $22 milliards), la Turquie (15e avec $22 milliards), Israël (17e avec $16 milliards), ou encore l’Iran (qui serait dans les 20 premiers avec un budget estimé à environ $12 milliards).

Ces montants rapprochent ces pays des puissances militaires moyennes comme l’Inde, l’Allemagne, le Japon, la Corée du sud, le Brésil ou l’Italie, qui ont chacune dépensé entre $30 et $50 milliards en 2014.

A titre de comparaison, Daech disposerait, selon plusieurs estimations, d’un budget de $2 milliards.Une somme certes historiquement exceptionnelle pour une organisation terroriste, mais qui illustre encore une fois la nature totalement asymétrique du conflit.

Alors, bien sûr, il ne s’agit ici que d’une approche comptable. Un budget militaire donne une idée de la capacité d’engagement, mais n’est pas un certificat de domination. Du Vietnam à l’Afghanistan, les Américains ou les Russes n’en ont que trop fait l’expérience au cours du dernier demi-siècle.
Mais il y a de quoi s’interroger : pourquoi cette course budgétaire si elle ne donne pas la garantie d’imposer sa volonté à l’ennemi ? Eh bien là, les réponses sont multiples.

D’une part, comme le soulignait récemment sur le plateau de Xerfi Canal le spécialiste des relations internationales Bertrand Badie, la logique des grandes puissances s’inscrit toujours dans une logique de guerre classique, de puissance à puissance.

Autre élément de réponse, du Général Vincent Desportes cette-fois : les budgets sont minés par l’inflation des coûts liés à une fuite en avant dans des technologies de plus en plus sophistiquées. Des logiques de guerre et des profils de dépenses qui ne sont donc pas adaptées à la plupart des conflits d’aujourd’hui, puisqu’il s’agit de guerres totalement asymétriques. La puissance budgétaire n’est donc pas la garantie de la victoire, loin de là…

Cet article est également disponible sous format Video :
http://www.xerficanal-economie.com/emission/Thibault-Lieurade-Ce-que-pesent-les-budgets-militaires-face-a-Daesh_3034.html
 
(Mis en ligne le 4 Décembre 2015)
 

Articles similaires
Résumé des facteurs générant de la compétition...Les sanctions américaines ne sont qu'un...Dernier opus de Dani Rodrik : comment corriger...USA et UK affaiblis, la France et l’Allemagne...Londres et Manchester: 3 attentats, 3 conclusionsLa stagnation séculaire redevient-elle le...Pourquoi investir rapidement 10 milliards€ de...Les 7 règles du capitalisme au XXIe siècleUSA-Royaume-Uni : la tentation du cocon...Le protectionnisme peut-il s'appliquer à...Les classes moyennes européennes et américaines,...Les classes moyennes européennes et américaines,...Retour du protectionnisme ? Davantage...L'ONU : encore un marécage à assainir pour...La grande révolte des classes moyennesCommentaires approfondis du tweet : "Un...Les conséquences géopolitiques de l’élection de...François HOLLANDE : un Président insignifiant ou...Mettre fin à Bretton Woods: une bien mauvaise...Protectionnismes sans frontières : les...Le dogme ultra-libéral, c'est fini !Ouf ! De 47% d'emplois supprimés, on...Pourquoi les rémunérations des grands patrons...Relocaliser pour se réindustrialiser :...L’économie du triple zéro : inflation, taux...Apple contre le FBI : le bras de fer risque de...Désarroi des classes moyennes et montée des...Et maintenant: en route vers la démondialisation...Le gagnant rafle tout: bienvenue chez GOOGLELe Bilan de la COP21, vu du côté des...Taux, changes, Pétrole, OR, PIB, inflation: bilan...Marché transatlantique, 11ème round : des...L'efficacité dans l'incertitudeCommentaires d'un Ancien DG de société du...Menaces de krach : les risques d'éruption du...Missiles russes lancés depuis la Caspienne:...L'alibi chinois masque le mouvement de...L'austérité, preuves en mains, booste la...Les 3 mensonges de la FinanceArmes imprimées 3D: difficile à contrôler !Echapperez-vous à l'Ubérisation de VOTRE job...USA, Chine, Europe : un match à 3, ou un match à...Que signifie le dégel des relations diplomatiques...Faiblesse de la productivité, talon d’Achille du...Le déficit le plus grave, c'est celui de la...Un véritable système monétaire international est...Programme Darpa : bienvenue dans un nouveau...Quels sont les droits et les devoirs d’un Pays,...Croissance 2015 : les pays avancés relèvent la...Quels sont les pays qui ont le mieux traversé la...On sait baisser le chômage sans croissance:...Comment faire pour augmenter la production...