Se connecterS'abonner en ligne

Zone Euro: très nette amélioration, y compris en France

Référence de l'article : IG4408
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Véronique RICHES-FLORES,Présidente,Riches-Flores Research

Les signes d’amélioration de l’activité s’accumulent en zone euro et force est de constater que les choses vont vite ! Au stade où nous en sommes les bonnes surprises ne devraient pas nous quitter de sitôt compte-tenu des enchaînements positifs que devrait produire, au moins tout au long du premier semestre, le regain de la demande en cours. Alors que le QE de la BCE n’a pas encore commencé, notre objectif sur l’Euro Stoxx 50, tout juste atteint cette semaine, doit-il être rehaussé et, dans le cas contraire, d’où pourraient venir les freins à l’embellie en cours ?

La revanche des consommateurs de la zone euro



Les indicateurs de ces derniers jours ne laissent que peu de doutes : les consommateurs de la zone euro sont de retour.

  • Depuis son point bas du mois de novembre, la confiance des ménages n’a cessé de s’améliorer. En février l’indice de la Commission européenne a ainsi retrouvé son plus haut niveau depuis octobre 2007. Certes, ces soldes d’opinions n’ont qu’une signification très relative ; les chiffres du mois de février nous disent simplement que, corrigée de son biais structurellement négatif, la proportion de personnes jugeant que leur situation s’est améliorée excède de 0,8 % celle qui considère, à l’inverse, qu’elle s’est détériorée. Ces données ne nous renseignent donc nullement sur le niveau de confort absolu des consommateurs mais uniquement sur l’évolution relative de leur sentiment. Cette précision apportée, les ruptures de tendance sont des éléments essentiels du diagnostic conjoncturel, de ce qui fait les accélérations et ralentissements de la croissance. Après six mois de déclin quasi- ininterrompu, le rebond de ces quatre derniers mois est donc incontestablement un signal fort, d’autant plus fort que la zone euro est la seule région industrialisée dans laquelle la confiance des  particuliers progresse aussi nettement.

 

  • Autre sujet de satisfaction, c’est dans les pays récemment les plus fragilisés de la zone euro que la hausse de la confiance est la  plus importante : Italie, Grèce, Finlande, Espagne, France. Ces distorsions sont intéressantes, suggérant, en effet, une amélioration plus large que celle liée aux seuls effets de la chute des prix du pétrole dont l’impact n’est pas suffisamment différent d’un pays à l’autre pour justifier de tels écarts de sensibilité. La perception des consommateurs sur leur situation semble en l’occurrence commencer à bénéficier de l’atténuation des politiques de restriction budgétaire observée dans la plupart des pays dès 2014 ou programmée pour 2015. La détente des exigences de Bruxelles commencerait donc à porter ses fruits ainsi que le suggère la forte corrélation entre l’évolution pays par pays des politiques publiques et celle de la confiance des particuliers.
Pour lire la suite de cette analyse, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

(Mis en ligne le samedi 7 Mars 2015)
Articles similaires
Brexit : les trois principaux sujets de discordeBrexit : calendrier et modalités juridiques de...Europhorie et Macron-mania : un peu de réalisme...Déséquilibres en Europe : l'incontournable...Doit-on importer les Lois Hartz pour lutter...Souverainisme ne veut pas dire forcément...Que fera Macron face à l'ubérisation et à la...Quelles solidarités économiques entre les régions...Une stratégie pour réindustrialiser l'Europe...Que peut l'Europe face à Trump ?Zone Euro : seule l'Allemagne, en la...Faut-il fonder une Europe des Nations, à 8 ou 9,...Bruxelles devrait préparer les Peuples aux chocs...Balances courantes : Allemagne = +9%, France =...45 ans après, Merkel pourrait répondre à Trump :...Antonio TAJANI, nouveau Président du Parlement...Il faut renégocier les traités, sinon la zone...Merkel et Trump risquent de porter le coup fatal...Le Parlement européen demande à l'UE de...Le Monde post Trump: c'est l'Europe...L’UE face au Brexit : ceux qui espèrent le pire...La Russie, le nécessaire allié de demainUn partenariat 100% américain sur l'...Zone Euro: la croissance enlisée au second...Il devient URGENT de mettre fin au pillage...Europe: la débâcle, ou l'audace du retour...Les 5 inégalités les plus criantes reprochées (à...Après le Brexit, la tentation morbide...Du Brexit à l’EUxit : les erreurs d’un processus...Economie : la Zone Euro va beaucoup mieuxLa France face au Tsunami NBIC : lettre ouverte...L'extrême-droite ne fait pas son nid sur la...Pourquoi il FAUT s’opposer à la signature du...Sea Hunter : un navire militaire, entièrement...De la démondialisation à la désintégration...Turquie : comment la Commission Européenne nous...Résumé de 60 années de négociations avec l’UE...La France doit exiger une Europe de la DéfenseBrexit: Cameron lance le top départ de...Quels consommateurs européens ont mieux traversé...Face aux GAFA, l’Europe peut-elle faire le poids...La voie du rebond européenSortie de crise 2009: les fortes différences...La croissance mondiale suspendue à l'EuropeLa crise Chinoise met l'Europe face à ses...Que reste-t-il, aujourd'hui, du grand rêve...Faut-il se réjouir du solde extérieur record de...Inventer le capitalisme collaboratif d'EtatLa Grèce mettra-t-elle ses bases militaires à...Zone Euro : la consommation est repartieFaut-il craindre une reprise anormale et vouée à...La confiance des ménages s'envole en zone...