Se connecterS'abonner en ligne

Zone euro : la sortie de crise, enfin !

Référence de l'article : IG4152
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Olivier PASSET,Directeur des Synthèses,XERFI (25 Novembre 14)

La croissance européenne ne devrait pas dépasser 0,7% en 2014, après deux années successives de recul. Et plus aucun conjoncturiste n’ose aujourd’hui pronostiquer beaucoup plus de 1 % de croissance l’an prochain. La crainte de la stagnation séculaire gagne ainsi jour après jour du terrain avec

la crise des émergents,la déconfiture des Abenomics au Japon ajoutée à la déflation rampante européenne. Une forte inquiétude qui teinte aujourd’hui nos prévisions. Mais disons-le, nous ne sommes pas loin de penser à Xerfi que ces dernières sont altérées par un biais pessimiste. Car aux portes de l’enfer de la récession et de la déflation il nous semble aujourd’hui que la zone euro est en passe de rencontrer les circonstances qui lui permettront de sortir enfin d’une crise interminable.
Notre espoir vient des États-Unis.

Leur cavalier seul a bien sûr de quoi inquiéter. La probabilité que la croissance américaine se fasse submerger par la dépression ambiante paraît a priori plus forte que celle de la voir remorquer demain, seule, l’économie mondiale. Et pourtant, il semble bien que, comme maintes fois dans l’histoire, après avoir assuré leur propre sauvetage, les États-Unis soient en train de réendosser le rôle du leader hégémonique bienveillant. Et trois verrous à la reprise mondiale sont en passe de sauter. Point de vue que nous avons récemment plaidé avec Laurent Faibis dans les colonnes du Monde

1/ Un bricolage coopératif se dessine depuis la conférence de Jackson Hole de la fin août 2014. La BCE et la FED paraissent engagées dans une stratégie concertée de dépréciation de l’euro ;

Plus récemment, la Banque du Japon a provoqué une nouvelle glissade du yen.Si Janet Yellen, la présidente de la FED, laisse ainsi filer le dollar à la hausse, c’est qu’elle veut éviter que le piège de la déflation européenne et nippone ne vienne étouffer la reprise US. Une « mansuétude » dictée par la nécessité en sorte.
2/

C’est aussi le moment qu’ont choisi les États-Unis pour déverser leur pétrole sur les marchés mondiaux, déclenchant un véritable contrechoc pétrolier qui arrive à point nommé pour les entreprises européennes dont les marges sont laminées par la déflation rampante.
3/
 
Mario Draghi, de son côté multiplie les annonces marquant sa détermination à endiguer la déflation européenne. Surtout, il semble être enfin entendu lorsqu’il appelle les gouvernements européens à venir appuyer sa lutte contre la déflation. Le plan d’investissement Juncker, même si son financement déçoit, mais surtout le jeu de poker-menteur qui sous-tend le processus de validation des budgets européens, montrent que la Commission n’est plus dans la dénégation du risque. Derrière une intransigeance de façade et en dépit d’âpres débats internes, elle ne contrariera qu’à la marge la neutralité budgétaire de la France et de l’Italie, conditionnant son quitus à quelques réformes structurelles.
Au final,
 
à travers la dépréciation consentie de l’euro, la chute organisée des prix du pétrole et le relâchement implicite de la discipline budgétaire, les conditions qui ont permis par le passé à l’économie européenne de se raccrocher à la locomotive américaine sont proches d’être réunies.
 
La peur du gouffre impose peu à peu une règle du jeu concertée qui pourrait réduire les effets néfastes des surenchères individualistes qui ont sapé l’économie mondiale jusqu’ici. En somme, les jeux ne sont pas faits pour 2015 et l’espoir demeure. 

(Cet article est aussi visible sous format video en cliquant sur :
http://www.xerficanal-economie.com/emission/Olivier-Passet-Zone-euro-enfin-la-sortie-de-crise-_2053.html

 (Mis en ligne le 28 Novembre 2014)

Articles similaires
Souverainisme ne veut pas dire forcément...Que fera Macron face à l'ubérisation et à la...Quelles solidarités économiques entre les régions...Une stratégie pour réindustrialiser l'Europe...Que peut l'Europe face à Trump ?Zone Euro : seule l'Allemagne, en la...Faut-il fonder une Europe des Nations, à 8 ou 9,...Bruxelles devrait préparer les Peuples aux chocs...Balances courantes : Allemagne = +9%, France =...45 ans après, Merkel pourrait répondre à Trump :...Antonio TAJANI, nouveau Président du Parlement...Il faut renégocier les traités, sinon la zone...Merkel et Trump risquent de porter le coup fatal...Le Parlement européen demande à l'UE de...Le Monde post Trump: c'est l'Europe...L’UE face au Brexit : ceux qui espèrent le pire...La Russie, le nécessaire allié de demainUn partenariat 100% américain sur l'...Zone Euro: la croissance enlisée au second...Il devient URGENT de mettre fin au pillage...Europe: la débâcle, ou l'audace du retour...Les 5 inégalités les plus criantes reprochées (à...Après le Brexit, la tentation morbide...Du Brexit à l’EUxit : les erreurs d’un processus...Economie : la Zone Euro va beaucoup mieuxLa France face au Tsunami NBIC : lettre ouverte...L'extrême-droite ne fait pas son nid sur la...Pourquoi il FAUT s’opposer à la signature du...Sea Hunter : un navire militaire, entièrement...De la démondialisation à la désintégration...Turquie : comment la Commission Européenne nous...Résumé de 60 années de négociations avec l’UE...La France doit exiger une Europe de la DéfenseBrexit: Cameron lance le top départ de...Quels consommateurs européens ont mieux traversé...Face aux GAFA, l’Europe peut-elle faire le poids...La voie du rebond européenSortie de crise 2009: les fortes différences...La croissance mondiale suspendue à l'EuropeLa crise Chinoise met l'Europe face à ses...Que reste-t-il, aujourd'hui, du grand rêve...Faut-il se réjouir du solde extérieur record de...Inventer le capitalisme collaboratif d'EtatLa Grèce mettra-t-elle ses bases militaires à...Zone Euro : la consommation est repartieFaut-il craindre une reprise anormale et vouée à...La confiance des ménages s'envole en zone...Peut-on éviter une restructuration des dettes en...Zone Euro: très nette amélioration, y compris en...Budget de la Défense: le fossé entre la France et...Sortir de la crise en 2015, c'est possible !Union européenne : nos hélicoptères bientôt...