Se connecterS'abonner en ligne

En route vers de grands arbitrages

Référence de l'article : IE161
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Xavier LACAZE,La Synthèse on line

Juin 1987 : le n° 1 de La Synthèse Financière sort des presses de Roto Elysées, à la Plaine Saint Denis.

Un quart de siècle après, le n° 1 de La Synthèse on line s’affiche sur les  écrans de vos PC ou de vos Tablettes.

Que s’est-il passé entre temps ?

D’abord, 422 numéros hebdomadaires de La Synthèse Financière, de 1987 à 1996, journal au format « grand colombier », pour les nostalgiques des rotatives, ou au format A2 (1) pour adopter le vocabulaire actuel, souvent moins poétique.

Ensuite, dans un monde qui a pas mal changé depuis 1987, de grandes transformations ont eu lieu : le Monde qui était encore bipolaire lors du N°1 de Juin 1987 (USA et URSS) est devenu unipolaire dans les années 1990 (domination américaine), puis il est devenu multipolaire au cours de ces dernières années. A cet égard, peut-être que dans les manuels d’Histoire des années 2050, 2008 sera considérée comme la date symbolique de l’officialisation de la naissance d’un nouveau Monde. En effet, la crise, au départ financière, est devenue bancaire, puis économique (grande récession en 2009), puis sociale (émeutes de la faim dues à la flambée des prix des denrées alimentaires dans de nombreuses mégalopoles mondiales), puis politique (cf. le Printemps arabe, et un sentiment d’inquiétude chez certains dirigeants de régimes « autoritaires », se sentant menacés à brève ou lointaine échéance).

Mais, au-delà de l’économique, du social et du politique, le basculement a concerné aussi, au sommet de la hiérarchie de l’importance, la sphère culturelle, les « valeurs occidentales » étant remises en cause de manière de plus en plus publique.

Si les USA gardent encore un leadership économique et militaire, le leadership politique ou culturel est grignoté jour après jour, mois après mois, année après année, par plusieurs civilisations, dont deux au moins pourraient être tentées par un impérialisme rampant, l’une en brandissant la bannière économique, l’autre la bannière religieuse.

Ce nouveau Monde, en train d’émerger sous nos yeux, va devoir gérer un grand nombre d’arbitrages.

Le Monde n’est pas arrivé en 2008 en bonne santé. Beaucoup d’excès avaient été commis pendant les trente piteuses (1980-2010), qui ont succédé aux « trente glorieuses » (au choix : 1945 -1975 ou 1950-1980).

En effet, la croissance fabuleuse des trente dernières années s’est faite « à crédit », et le plus souvent, plus grave, « avec effet de levier ».

Inéluctablement, réduire l’effet de levier d’abord, puis réduire le crédit des plus endettés, conduit et conduira à une croissance au mieux faible, sauf pour les Pays ou les ménages qui, n’ayant pas abusé des drogues euphorisantes de l’endettement à outrance, gardent entières leurs marges de manœuvre.

Quels sont les grands arbitrages que la Gouvernance Mondiale, encore en gestation, sous la forme de G 20 et de grands sommets mondiaux comme Doha, Copenhague, ou bientôt RIO + 20, va devoir résoudre ?

Au moins trois majeurs :

  1. Une croissance démographique inouïe : 1,4 milliard d’êtres humains en 1914, 7 milliards en 2011, 10,9 Milliards en 2050, 15,8 Milliards en 2100. En effet, dans le World Population Outlook 2010 de l’ONU, il faut lire la ligne « hypothèse haute », et non pas « hypothèse moyenne », car aucune des conditions présidant à la réalisation de l’hypothèse moyenne ne se constate actuellement ou ne peut rationnellement se prévoir pour les vingt années qui viennent.
  2. Une grande difficulté à produire des denrées agricoles et alimentaires sans polluer l’eau et l’air : or, nous ne sommes que 7 milliards, dont 6,2 mangent à leur faim. Si on arrive à produire, en polluant généreusement, uniquement pour 6,2, comment produire pour 11 milliards sans polluer ? Et la Planète qui est déjà à bout de souffle, avec une biodiversité qui recule chaque année….
  3. La fin de l’énergie pas chère : les trente glorieuses ont été permises par deux adjuvants puissants. Le premier consistait en un besoin de reconstruire (en Europe, en URSS, au Japon, en Corée, etc.) et de construire (dans l’ensemble des Pays en voie de développement). Le second était un baril compris entre un et deux dollars. Ces deux adjuvants ont vécu.

 
Les enjeux posés sur la table de la Gouvernance Mondiale sont colossaux. Ils mêlent la finance, l’économie, ainsi que l’ensemble des thématiques liées à la vague de Mondialisation actuelle, vague dont l'extension géographique s’est accélérée après la tombée du Mur de Berlin (1989), autre date historique symbolique. L’Equipe des rédacteurs de La Synthèse on line, que j’ai l’honneur d’animer, se donne pour mission de tenter d’apporter analyses, prises de positions, informations exclusives, synthèses, à un lectorat à la recherche d’une grille de lecture originale et synthétique.
 
En tout cas, nous formons ce vœu : nous allons essayer pour vous, lecteur, d’anticiper les choix cornéliens que « Marchés financiers », « Mondes Economiques » et « Parties prenantes impliquées dans le processus de la Mondialisation » vont devoir effectuer tôt ou tard.
 

 1 C’est-à-dire le même format que celui du Wall Street Journal

(Mis en ligne le Vendredi 4 mai 2012)
Articles similaires
Merci à Wikileaks pour son rôle de surveillant en...Que vaut-il mieux : tout croire ou douter de tout...Krach boursier ou cure de désintoxication?Où va éclater la prochaine bulle financière ?La folie des Fusacs contre l'investissement...Droit au travail: citoyen de Tocqueville,...Economies mondiales : certaines bulles en train...Ni septembre, ni… jamais ?Une Europe Allemande ?Grèce : l'Europe panse ses plaiesCapitalisme et nouveaux barbares: le vieux, la...La déconnexion des élitesCharlie Hebdo massacréHommage aux 12 victimes du 7 Janvier 2015Prévisions 2015 pour les taux d’intérêt, les...La Fed douche les espoirs de normalisation de sa...Royaume-Uni: la situation est plus GRAVE que...La forteresse de l’épargneBientôt, deux Ukraine: c'est devenu...USA: Obama propose un " New Deal "Réductions de charges contre créations d’emplois...Un million d’emplois n’est pas un jouetPolitique industrielle : comprendre et savoir le...Cliff, sequestre et autres shutdown… et...Réglementation Bancaire: la lettre et l’esprit16 milliards d’êtres humains en 2100 : une...Réglementation EMIR : synthèse et analyse...La Chine, déjà premier PIB Mondial, loin devant...La Fed accélère la chute des devises...Comment instaurer une TTF intelligente, qui ne...Les Banquiers Centraux ont fait tout ce qu’ils...En Zone Euro, on est passé de + 600 milliards de...Ben Bernanke sur les traces de Volker ?Mario DRAGHI : « un euro au-dessus de 1,30 USD...Le crépuscule de la mondialisation ?Chine : le Yuan au plus haut depuis Janvier 1994Marché de l’or : ce qui était censé ne jamais...Le Japon sur le chemin de la rédemption ?“There is never just one cockroach…”469 banques ont fait faillite aux Etats-Unis...Chypre : vers une solution à l’islandaise ?1849 : « Quand l’immobilier va, tout va »Les Etats-Unis creusent l’écart sur les Etats non...Volatilité très basse = sommet de risques non...Ben Bernanke : « Pas assez d’or aujourd’hui pour...L’Occident est tombé dans la trappe à...Se doter d’une Politique de change ou succomber...En attendant la reprise, le protectionnisme...Conséquences positives et négatives du report de...Too Big To Fail : le moment est venu de réguler...La dette publique américaine au cœur des débats...Yen : une surévaluation en trompe l’œil