Se connecterS'abonner en ligne

Cliff, sequestre et autres shutdown… et maintenant ?

Référence de l'article : IE2979
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Cliff, sequestre et autres shutdown… et maintenant ?
écrit par Véronique RICHES-FLORES,Riches Flores Research

L’épisode que nous venons de traverser ces dernières semaines aux États-Unis inspire bien des réflexions et interrogations sur ce qui peut suivre l’adoption de l’accord obtenu au Sénat dans la journée du 17 octobre. Nous revenons ici sur les points les plus importants.

De la farce politique à l’instabilité économique Si reléguer le « shutdown » au rang de farce politique a pu servir d’antidote à l’anxiété provoquée par la réalité des risques que faisait encourir la situation américaine à l’économie mondiale ces deux dernières semaines, il y a dans cet épisode la révélation d’un nouvel état de fait : l’exposition croissante de l’économique au combat politique dans sa plus vile expression ; autant dire, l’exposition de l’économique à ce qui peut devenir, dans certains cas extrêmes, grotesque. Loin d’être un privilège américain, cette tendance, inhérente à la situation de crise trop durable que traverse le monde développé depuis plus de cinq ans, introduit un nouveau type de risques, du domaine de l’imprévisible et de l’incontrôlable, source, indéniable, d’instabilité. Dès lors, si le « too big to fail » semble encore pouvoir être considéré comme un bouclier protecteur du scénario du pire, à savoir celui du défaut de l’État américain, la période qui s’ouvre a tout lieu d’être celle de rebondissements à répétition sur la question de la dette et de la politique budgétaire américaine.

Débat politique : encore du grain à moudre. Notre analyse n’a guère changé depuis la publication en mars dernier de « Budget américain : no, we can’t » (Référence MPE2154). Contrairement à une idée largement répandue, inverser la trajectoire de la dette publique, tout en préservant un minimum de croissance économique, n’est guère à la portée des dirigeants américains aujourd’hui. L’état des finances publiques est plombé par...

Pour lire la suite de cet article, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

(Rédigé le 17 Octobre 2013)
Document mis en Annexe :
Articles similaires
Merci à Wikileaks pour son rôle de surveillant en...Que vaut-il mieux : tout croire ou douter de tout...Krach boursier ou cure de désintoxication?Où va éclater la prochaine bulle financière ?La folie des Fusacs contre l'investissement...Droit au travail: citoyen de Tocqueville,...Economies mondiales : certaines bulles en train...Ni septembre, ni… jamais ?Une Europe Allemande ?Grèce : l'Europe panse ses plaiesCapitalisme et nouveaux barbares: le vieux, la...La déconnexion des élitesCharlie Hebdo massacréHommage aux 12 victimes du 7 Janvier 2015Prévisions 2015 pour les taux d’intérêt, les...La Fed douche les espoirs de normalisation de sa...Royaume-Uni: la situation est plus GRAVE que...La forteresse de l’épargneBientôt, deux Ukraine: c'est devenu...USA: Obama propose un " New Deal "Réductions de charges contre créations d’emplois...Un million d’emplois n’est pas un jouetPolitique industrielle : comprendre et savoir le...Réglementation Bancaire: la lettre et l’esprit16 milliards d’êtres humains en 2100 : une...Réglementation EMIR : synthèse et analyse...La Chine, déjà premier PIB Mondial, loin devant...La Fed accélère la chute des devises...Comment instaurer une TTF intelligente, qui ne...Les Banquiers Centraux ont fait tout ce qu’ils...En Zone Euro, on est passé de + 600 milliards de...Ben Bernanke sur les traces de Volker ?Mario DRAGHI : « un euro au-dessus de 1,30 USD...Le crépuscule de la mondialisation ?Chine : le Yuan au plus haut depuis Janvier 1994Marché de l’or : ce qui était censé ne jamais...Le Japon sur le chemin de la rédemption ?“There is never just one cockroach…”469 banques ont fait faillite aux Etats-Unis...Chypre : vers une solution à l’islandaise ?1849 : « Quand l’immobilier va, tout va »Les Etats-Unis creusent l’écart sur les Etats non...Volatilité très basse = sommet de risques non...Ben Bernanke : « Pas assez d’or aujourd’hui pour...L’Occident est tombé dans la trappe à...Se doter d’une Politique de change ou succomber...En attendant la reprise, le protectionnisme...Conséquences positives et négatives du report de...Too Big To Fail : le moment est venu de réguler...La dette publique américaine au cœur des débats...Yen : une surévaluation en trompe l’œilLes prix agricoles : la prochaine bulle...