Se connecterS'abonner en ligne

Pollution en Chine : comment éviter de devenir des « aspirateurs humains »

Référence de l'article : CU1743
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Quelques jours après qu'un épais brouillard a recouvert Pékin, le futur Premier Ministre chinois et actuel vice-Premier Ministre Li Keqiang a ajouté pour la première fois sa voix au concert des appels à lutter contre la pollution atmosphérique, même s'il n'a pas proposé de solutions concrètes. « C'est un problème qui vient de loin, et sa résolution demandera du temps. Mais nous devons agir », a-t-il déclaré...

626 mots
Achetez cet article pour le lire en entier
1,62€ TTC
(soit 1,59€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne