Se connecterS'abonner en ligne

La taxe verte de l’UE ne fait pas l’unanimité

Référence de l'article : CT127
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
La Banque Européenne d’Investissement (BEI) organisait le 21 mars 2012 un séminaire pour rendre publique son étude, d’une durée de trois ans, et destinée « à évaluer l’empreinte carbone des projets qu’elle finance » selon le communiqué de la BEI. Une preuve de plus, s’il en était besoin, de l’importance que recouvre pour l’Union Européenne ces émissions de carbone, qu’elle cherche à réduire notamment par le biais de sa taxe carbone, entrée en vigueur en janvier dernier.
Achetez cet article pour le lire en entier
1,62€ TTC
(soit 1,59€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne