Se connecterS'abonner en ligne

La fraction anthropique de + 0,3°C depuis 1880 est "noyée" dans la variabilité naturelle

Référence de l'article : DS7662
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Conférence de M.François GERVAIS, Lauréat du Prix Yvan Peyches de l'Académie des Sciences,(6 Juillet 2019)


La vague de chaleur ayant traversé la France lors de la dernière semaine de Juin 2019 a donné lieu à une prolifération d’âneries proférées par certains médias, ainsi que, malheureusement, par certains hommes politiques. Les mêmes qui refusaient de prendre en compte les records de froid de l’hiver 2018-2019 dans l’hémisphère Nord, le record de surface de la banquise dans l’Antarctique du 21 septembre 2014 et le record de froid près du Pôle Sud (-98°6 C en 2018), en disant « Ne mélangez pas météo et climat » se sont mis frénétiquement à brandir des records de chaleur comme des scalps, oubliant au passage le bon conseil qu’ils donnaient eux-mêmes il y a 6 mois… Cette augmentation de la variabilité des températures, qui revient régulièrement dans l’histoire du climat de la Planète Terre, est un phénomène naturel où l’Homme, monté sur ses ergots, joue un rôle bien plus faible que clamé urbi et orbi par ceux qui s’enrichissent, au sens propre, du « climat de peur » qu’ils génèrent.
 
Pour nourrir le débat de faits scientifiques, recensés par des études menées par des scientifiques renommés, dont les références sont citées sur chaque slide, nous avons demandé à M. François Gervais, ancien Directeur de l’UMR 6157 du CNRS, et expert reviewer du rapport AR5 du GIEC, l’autorisation de reproduire sur La Synthèse les 52 slides projetées lors d’une Conférence qui eut lieu le 13 décembre 2018 (NDLR).

 

  1. Pour accéder aux 52 slides, résumant les enjeux de la transition énergétique, merci de cliquer sur le premier lien en bas de page.
  2. Pour accéder à la biographie de M. François Gervais, auteur de plus de 230 publications dans des revues scientifiques à comité de lecture, cliquer sur le deuxième lien en bas de page.
  3. Pour assister à la Conférence du 13 décembre 2018, cliquer sur le lien ci-dessous (durée : 59 minutes) :
https://www.youtube.com/watch?v=iK3G8wqqp_k





(Mis en ligne le 6 juillet 2019)

Articles similaires
Les vagues de chaleur mondiales récentes sont...Climat : l'essentiel sur les cycles de...La hausse du niveau de la mer accélère-t-elle...Evolution : comment les pattes poussent aux...La hausse du niveau de la mer accélère-t-elle...La hausse du niveau de la mer accélère-t-elle...Climat : l’incroyable saga des températuresQuid du bilan énergétique de la Terre ? Peut-on...La croissance du CO2 dans l’atmosphère est-elle...La croissance du CO2 dans l’atmosphère est-elle...Quand la physique nucléaire fait parler les...La croissance du CO2 dans l’atmosphère est-elle...Pourquoi le premier village doit être construit...Volatilité des températures : le mécanisme des...Les événements hyper-thermiques du Tertiaire...L’image d’un trou noir, ou comment rendre visible...Sept idées fausses propagées sur la physique...Intelligence artificielle, Powerpoint et Turing :...La culture scientifique est à reconquérirEntretien avec Gérard MOUROU, prix Nobel de...Hausse des températures : scientifiquement, que...Hausse des températures : scientifiquement, que...Réponse à la pétition “Plus d’ambitions...A partir de Mai 2019, la définition du KILO va...Une autre hypothèse pour expliquer des hausses de...L’augmentation récente du taux de CO2...Géologie : d’où vient la couleur des roches ? Une...Les ressources naturelles sont-elles inépuisables...Le "poids" des Ondes et le choc de...Carottes de glace, CO2 et micro-organismes :...À la découverte de la planète Mercure :...