Se connecterS'abonner en ligne

Les cas de rougeole en forte hausse, la vaccination en baisse

Référence de l'article : DS7694
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par le Docteur Jacques Michel LACROIX,(19 Août 2019)

 

Ces derniers jours, la rougeole a refait son apparition dans la presse. Le Parisien, dans son édition du 15 août, nous révèle le décès d’une hôtesse de l’air israélienne, morte d’une complication de cette maladie. Dans le même temps, le journal Sud-Ouest nous apprend que la rougeole ne touche pas uniquement les humains mais peut également tuer les mammifères marins, et que le nombre de dauphins, de baleines et de cachalots touchés par ce virus semble en augmentation.
Chez les humains, la rougeole, d’après l’OMS, aurait fait trois fois plus de victimes pendant les sept premiers mois de 2019 que durant toute l’année 2018. Pour cette organisation, cette augmentation des cas de rougeole est liée à la mauvaise couverture vaccinale de la population mondiale.
En France, depuis le 1er janvier 2019, 244 cas de rougeole ont été déclarés et 73 d’entre eux ont dû être hospitalisés pour des formes graves. La très grande majorité de ces cas (91 %) sont survenus chez des sujets non ou mal vaccinés.
Il faut savoir que la rougeole est une maladie très contagieuse, due à un virus qui affecte principalement les voies respiratoires et entraîne de fortes fièvres, avec parfois des complications telles que des pneumonies ou, encore plus grave, des encéphalites souvent mortelles.

Les jeunes enfants non vaccinés sont les plus exposés au risque de rougeole, mais toutes les personnes non vaccinées sont susceptibles d’être infectées.
Il n’existe pas de traitement spécifique de la rougeole, on ne peut que proposer des traitements symptomatiques à cette maladie ou à ses complications parfois très graves.

Il existe pourtant un vaccin efficace qui protège de la rougeole (et de deux autres maladies, les oreillons et la rubéole). Ce vaccin est normalement inclus dans le calendrier vaccinal des nourrissons. Cette vaccination ne semble pas présenter d’effets secondaires particuliers, bien que certains l’ait accusée de pouvoir favoriser des cas d’autisme ; mais la relation de cause à effet n’a pas pu être prouvée.

On peut critiquer le calendrier vaccinal du nourrisson, qui impose onze vaccinations avant l’âge de 1 an pour des raisons beaucoup plus sociales que médicales (alors qu’on pourrait les étager sur une période un peu plus longue), cependant il est difficile de s’opposer à cette vaccination dont le rapport bénéfice-risque est de loin en faveur du bénéfice, et si, comme c’est probable, l’augmentation des cas de rougeole est véritablement liée à un défaut de vaccination de la population, il faut alors revoir notre politique en matière d’information sanitaire.

Les arguments développés par ceux qui s’opposent aux vaccinations ne sont pas toujours stupides, et il ne sert à rien de vouloir les éliminer d’un revers de main ou par des obligations vaccinales contraignantes. Dans une partie non négligeable de la population, les vaccins ne sont plus perçus comme une protection bénéfique mais, au contraire, comme un produit qu’on nous impose pour des raisons commerciales, quels qu’en soient les effets secondaires (même s’ils n’ont pas pu être prouvés).

L’information du public sur les bienfaits de la vaccination pourrait être grandement améliorée si l’industrie acceptait de retirer l’aluminium (très critiqué par les opposants à la vaccination) de la plupart de ses vaccins, comme elle l’a fait pour la plupart des vaccins vétérinaires suspectés d’induire des fibrosarcomes chez le chat à cause de cet adjuvant.
Mais paradoxalement, le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons, lui, n’en contient pas !

_____________________________________________________________________________
Article reproduit en licence CC BY NC SA avec l'autorisation de l'éditeur :
https://www.bvoltaire.fr/les-cas-de-rougeole-en-forte-hausse-la-vaccination-en-baisse/?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=7c605ae8d0-MAILCHIMP_NL&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-7c605ae8d0-30629689&mc_cid=7c605ae8d0&mc_eid=e4617e9091 
 
(Mis en ligne le 19 Août 2019)
 


Articles similaires
5 fruits et légumes par jour ? Et 0 pendant un an...Réduction des déficits : par exemple, NON au...Alcoolisme : les régions du cerveau qui...Un scientifique chinois a-t-il fait naître les...Histoire des pandémies de la grippe : de 1890 à...Cancer : et si l'on coupait le courant aux...Non, les produits bio ne réduisent pas de 25 %...Une vache trépanée au Néolithique : de la...Les créatifs sont-ils intuitifs ou rationnels ?Les maladies auto-immunes, ou quand le système...Theranos, les secrets d’une start-up...Le retour de la gale, une maladie très...Virus du Nil occidental : peut-il se développer...Vous avez composé le 15 ? Vous verrez peut-être...Interdiction du glyphosate : que disent la...Maladie de Lyme : vers un protocole national pour...L’Etat Islandais veut interdire la circoncision...Fromages : pourquoi les microbes sont les...Corps humain : les 7 organes dont on peut se...Cinq vérités bonnes à dire sur le CANCERComment lire plus vite et retenir davantageQuel lien entre le magnétisme et les «...Expliquer les effets indésirables du Levothyrox :...Cerveau : pourquoi des pilules placebo génèrent...Lyme, fièvre du Nil, Ebola : comment l’érosion de...Surprise ! Le chauffage électrique est écologique...Prix Nobel de médecine pour 3 chercheurs en...Alerte à la radioactivité ? Non ! Ou comment...Rester trop longtemps assis nuit à votre cerveauLa coupable tentation d'abolir le secret...Pourquoi tombons-nous malades ? Darwin détient...Quelle est la durée «normale» d’un rapport sexuel...Pollution aux particules fines : peut-on faire...Faire repousser les nerfs, oui, c'est...La défiance à l'égard de la vaccination...Courir quand il fait plus de 30°C, est-ce une...Où en êtes-vous de la quête de votre ikigai ?Des nanoparticules d'or pour détruire les...Pourquoi manger est un acte citoyenSanté : les plantes sont des médicaments comme...Macron se sert-il uniquement de son cerveau droit...L'hystérie du "sans gluten"...Comment homo sapiens, cessant de mastiquer,...Ni viande, ni lait, est-ce bien raisonnable ?La lèpre est-elle prête pour une réémergence...Tout ce que l'on vous cache sur le LAIT,...L’ampleur du « tourisme » médical : analyse des...3 œufs par jour depuis 90 ans : c'est le...L'industrie du sucre sape volontairement...La menace de l'ubérisation pèse-t-elle sur...Nutrition : sucres ou graisses, quel est le...Le scanner, nouvel outil du consommateur pour...