Se connecterS'abonner en ligne

Electricité : le 10 Janvier 2019, la France a tangenté le black out

Référence de l'article : DE7311
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Michel QUATREVALET,Ingénieur ESE, intervenant au sein de multinationales et d'organismes professionnels dans les domaines de l'énergie/environnement,(19 Janvier 2019)

La France a frôlé le black out électrique ce 10 janvier 2019. Voici pourquoi.
 
L’Allemagne a installé à ce jour près de 60 GW de capacité de production électrique en éolien. Sa demande de capacité à la pointe d’hiver est de l’ordre de 80 GW, et en été beaucoup moins. Compte tenu du fait qu’elle doit conserver une réserve tournante suffisante pour pallier les variations du vent et du soleil, les jours venteux, elle essaye par tous le moyens d’écouler son énergie excédentaire pour plusieurs raisons : techniques d’abord, car il est périlleux pour le réseau de déconnecter des milliers d’éoliennes ou de les reconnecter à pleine puissance. Financière ensuite, car le dédommagement contractuel aux producteurs en cas d’arrêt forcé coûte une fortune.
 
Mais le dieu Éole est capricieux, comme la journée du 10 janvier 2019 nous l’a remis en mémoire. L’Allemagne a produit jusqu’à une puissance de 43 GW en éolien dans les jours précédents. Elle exportait 10 GW via la France vers les pays structurellement déficitaires : Angleterre, Espagne, Italie.
 
Mais l’éolien est tombé à des valeurs proches de zéro dans la journée du 10 janvier. Les exports ont cessé. Le réseau a été fragilisé, à tel point que la fréquence a baissé dangereusement. Une chute brutale supplémentaire de quelques GW, malencontreusement à la pointe vers 19 h, a entraîné une situation critique, proche du black out, qui a été évitée en effaçant en catastrophe les grands consommateurs.
 
On a eu chaud. Un réseau électrique, même de la taille du réseau européen, a du mal à encaisser une baisse forcée de production de 40 GW en quelques heures, et même si, par miracle, on pouvait stocker une énergie suffisante pour suppléer (ce qui est improbable à l’heure actuelle, compte tenu des technologies disponibles) la situation resterait critique.
 
Imaginons ce qui se serait passé si la France avait, elle aussi, 50 GW de capacité éolienne, comme le prévoit le projet de programmation de l’Énergie : la chute aurait été proche de 80 GW…
 

L’exemple de la production allemande du 6 au 13 Janvier 2019














 
 
 

Conclusion

Faudra-t-il un vrai blackout, avec des conséquences dramatiques, humaines et financières, pour que les décideurs comprennent que l’énergie est un sujet d’abord technique, avant d’être politique ?

_____________________________________________________________________________
Article reproduit avec l'autorisation de l'éditeur :
https://www.contrepoints.org/2019/01/15/334711-electricite-en-europe-une-journee-qui-derange 
 
(Mis en ligne le 19 Janvier 2019)
 

 

Articles similaires
François rugit : « C’est Homard qui m’a...Au fond, à quoi servent les énergies...Tarifs EDF : la vraie raison de la demande...Comment les crédits carbone bénéficient à la...L’énergie de la houle ? Une idée qui a sombré...Non, « vert », « écologique » et « renouvelable »...La France bientôt dans le noir, ou les méfaits de...Le marché du stockage de l'énergie : bilan...Éolien offshore : les 15 milliards d’économies...Attention, le photovoltaïque brisera le dos du...An in depth analysis of the global renewable...Ségolène Royal : sa dernière usine à gaz solaire,...Les énergies renouvelables et le théorème du...L’éolien dépasse en 2016 le charbon en capacité...Qui est vraiment Yannick Jadot, le candidat EELV...Pas de permis de construire pour AGRANDIR les...Qui se préoccupe vraiment de la santé des...Solaire: classement mondial des capacités...Oups ! Avec les biocarburants, l’Europe a...La nouvelle Tesla Model 3 présentée au monde...Mais où sont passés les soi-disant emplois de...Les éoliennes ne sont pas écologiques: la...Bill Gates pense que les énergies renouvelables...Éoliennes et Santé : rapport de la Commission...Batterie Tesla PowerWall, sachons raison garderLes éoliennes ne sont pas écologiques :...Électricité : le mirage du stockageVert comme la Tour Eiffel ?Les énergies renouvelables vont-elles éliminer le...Face à l’escroquerie éolienne : la...Transition énergétique : l’Aéroport Nice Cote...Éolien : le coup de la pale ?Espagne : l’effondrement de la transition...Le GIEC admet que le consensus sur les...Stocker les énergies renouvelables grâce à...Recul de l’éolien et du solaire en France en...De l’utilisation abusive du terme « énergies...Forêt et CO2 : couper ou conserver ?Le bois, énergie d'avenirTotal Sunpower et Etrion lancent la plus grande...L’industrie chinoise passe au vertDégradation des relations entre l’UE et la Chine...L'UE taxera les panneaux solaires chinoisSolaire chinois : bataille sur l’instauration de...Pakistan : élections sous tensions...Voitures électriques : les bornes DBT-CEV...Des fondations flottantes pour l’éolien offshore...Japon : réorganisation complète du secteur...Le chinois Suntech, numéro un mondial du solaire,...Theolia rachète l'allemand Breeze Two...Troisième appel d'offres pour l'éolien...La crise réduit la consommation d'énergie...