Se connecterS'abonner en ligne

Bill Gates : " Le nucléaire est idéal pour faire face au changement climatique"

Référence de l'article : DE7327
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Michel GAY,(26 Janvier 2019)

Y




(Gisela Giardino CC BY SA 2.0)


Selon Bill Gates, dans sa lettre publique du 29 décembre 2018, l’énergie nucléaire sera indispensable dans le mix énergétique mondial à l’horizon 2050 pour diminuer les émissions de CO2.
 
Il écrit que « (…) le seul moyen d’éviter les pires scénarios de changement climatique consiste à réaliser des percées en matière d’énergie propre ».

Il ajoute : « Les énergies solaire et éolienne sont des sources d’énergie intermittentes, et il est peu probable que nous disposions de batteries bon marché qui permettraient de stocker suffisamment d’énergie quand le soleil ne brille pas ou que le vent ne souffle pas ».

Il rappelle : « Le nucléaire est idéal pour faire face au changement climatique, car il s’agit de la seule source d’énergie pilotable, sans carbone, et disponible 24 heures sur 24 ».
 
Et c’est aussi l’avis du GIEC dans son dernier rapport du 8 octobre 2018, qui a rappelé l’importance d’un socle nucléaire dans le mix énergétique de 2050.
 
« L’année prochaine (en 2019), je parlerai davantage de la manière dont les États-Unis doivent retrouver leur rôle de premier plan dans la recherche sur l’énergie nucléaire ».

UN PHILANTHROPE ACTIF DANS LE NUCLÉAIRE

Bill Gates est membre du fonds d’investissement « Breakthrough Energy Ventures »  destiné à financer des technologies propres (les « cleantech »). Ce fonds investit par exemple dans la start-up « TAE Technologies », qui développe un réacteur de fusion nucléaire.

Bill Gates préside la start-up « Terra Power » dont l’objectif consiste à développer un réacteur nucléaire de quatrième génération à neutrons rapides refroidis au sodium, appelé « Travelling Wave Reactor », ou « réacteur cigare ».

Le PDG d’Amazon (Jeff Bezos) investit aussi dans la start-up de fusion nucléaire « General Fusion ».

UNE FILIÈRE D’AVENIR

Jugeant le nucléaire incontournable et considérant que les États-Unis doivent redevenir tête de file mondial (leader), Bill Gates plaide pour un réinvestissement du gouvernement américain dans cette filière énergétique d’avenir.
 
Donald Trump a invité Bill Gates à poursuivre aux États-Unis la construction de son « réacteur cigare ». Un soutien confirmé par le secrétaire d’État adjoint à l’énergie, Dan Brouillette, le 7 janvier 2019.
 
Au regard de sa volonté, soutenue par l’administration américaine, de son influence et de ses capacités d’investissements, le pari financier de Bill Gates pour l’énergie nucléaire peut être pris au sérieux.

_____________________________________________________________________________
Article reproduit avec l'autorisation de l'éditeur :
https://www.contrepoints.org/2019/01/21/335217-bill-gates-parie-sur-le-nucleaire
 
(Mis en ligne le 26 Janvier 2019)
 


Articles similaires
Centrales nucléaires : les fermer, ou prolonger...Les conséquences inquiétantes du retard de l’EPR...Nucléaire : dix bonnes nouvelles « oubliées » par...Le premier EPR connecté à 100% de sa puissance...Solide, liquide, gazeux et…. plasma : zoom sur le...Une réponse au brûlot antinucléaire de...Loi LTECV : le seuil de 50% d’électricité...Avec la fermeture de Fessenheim, c’est Iphigénie...Ça y est, les Verts ne sont plus...Un Nicolas Hulot beaucoup plus autoritaire qu’il...Le fonctionnement du Soleil, comme si vous étiez...Astrophysique : les Univers parallèles se...Déchets nucléaires : comment distinguer...Comment la France doit se positionner face au...Radioactivité : êtes-vous ALARA ou ALAIN ?Fermer 17 réacteurs nucléaires? La vacance de...Le nucléaire durable : une synthèse quasi idéale...La Chine va construire 5 à 8 centrales nucléaires...Scandale Uramin : Anne Lauvergeon mise en examenLa Chine va construire des petites centrales...Malgré les chatons écolos, le Nucléaire reviendra...Nucléaire: ses 7 avantages comparatifsFusion nucléaire : pourquoi Lockheed va réussir...Les 17 arguments en faveur du nucléaireRenouvelables : c’est la « cata »L’uranium océanique : future corne d’abondance...Plutonium : le Graal mondial du nucléaire futur...La France dort sur un immense gisement...Nucléaire : que faire des déchets ?EDF et le chinois CGNPC : superbe contrat de 2...Le monde dans l’impasse du nucléaire iranienUn rapport prône la prudence sur l'arrêt des...Nucléaire : comment garder la mémoire pendant 100...Mitsubishi et Areva bâtiront la deuxième centrale...Areva et Mitsubishi Heavy remporteraient un...Shinzo Abe : « Le Japon sortira renforcé de...Nucléaire : six réacteurs japonais pourraient...La France doit prévoir une marge de précaution...L’EPR de Flamanville toujours plus coûteux : 8,5...Le lobby nucléaire français ébranlé par sa jeune...La Corée du Sud sous alerte de pénurie...Radiographie synthétique de l’énergie nucléaire...France : la production d’électricité ne peut...Coopération renforcée pour Areva et RosatomLe Bade-Wurtemberg devrait-il plutôt poursuivre...