Se connecterS'abonner en ligne

Classement Mondial des Pays selon la population

Référence de l'article : CD973
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook

Le classement Mondial des Pays selon leur population, actualisé chaque année par le Population Reference Bureau, ne réserve pas de grandes surprises, sauf deux :

  • la progression tellement rapide de l’Inde qui fait que ce Pays dépassera la Chine dans quelques années seulement, vu le très fort différentiel de taux d’accroissement de la population entre ces deux pays : 1% ! Ceci veut dire que, quand la population de l’Inde s’accroît chaque année, en solde net des décès, de 19 millions d’habitants, la population chinoise ne s’accroît elle, toujours en solde net, « que » de 6,7 millions. Avec une différence annuelle de presque 13 millions, 7 années seront suffisantes pour que l’Inde passe en tête de ce classement.
  • le nombre de pays disposant de populations inférieures à 5 millions d’habitants : 86 ! Ce nombre ne fait que croitre rapidement. Lorsque l’URSS éclate, lorsque la Yougoslavie éclate, lorsque l’Erythrée naît, lorsque le Soudan se divise en deux, tout ceci accroît le nombre de pays dans des proportions qui mèneront à long terme une multitude de petits pays, notamment d’Afrique, d’Asie ou d’Océanie, à se situer en dessous du niveau de survivance possible, soit pour des raisons environnementales, soit pour des raisons climatiques, soit pour des raisons de mauvaise gestion humaine, ou soit pour un mix… des trois raisons se cumulant. Les exemples passés du peuplement du Sud du Groenland par des Vikings, ou de l’île de Pâques, ou même de la civilisation Minoenne, sont malheureusement là pour nous le rappeler. Que ce soit les problèmes liés aux ressources en eau potable, ceux liés à l’augmentation du niveau des Océans, ou ceux liés à la disponibilité en terres arables fertiles, ou ceux liés à une énergie pas trop chère, les petits Pays à petite surface et à petite population seront de plus en plus nombreux à devoir face à des questions sans solutions, sauf à…reperdre leur indépendance ou à migrer. Or, tendances démocratiques, droits de l’Homme et guerres d’origine ethniques ou religieuses pousseront inexorablement à la mutiplication d’entités de plus en plus petites…Il n’est pas impossible d’ailleurs, d’imaginer que cette tendance à la balkanisation ou à la « Caucasination » des territoires n’atteigne un jour au moins les deux Pays d’Europe occidentale les plus exposés à terme à ce risque de morcellement, surtout si ces tendances étaient soutenues de l’extérieur par certains Pays du Sud ou du Moyen Orient.